Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

Burundi - Sécurité Routière16 avril 2022
|Une personne gravement blessée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 15 avril 2022
|Des affrontements entre « Cnlois » et « Cnddfddistes » : la police tire dans l’air

Burundi - Politique14 avril 2022
|Le premier ministre présente le bilan de son gouvernement

Burundi - Sécurité 13 avril 2022
|Bubanza : Une personne échappe de justesse à un assassinat en commune de Bubanza

Burundi – Sécurité12 avril 2022
|Le bandistime augmente d’un cran dans la province de Bururi

Burundi - Sécurité11 avril 2022
|La découverte des corps sans vie inquiète

Burundi - Sécurité 9 avril 2022
|Une veuve échappe de justesse à un assassinat au centre-ville de Gitega

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un mort et deux autres grièvement blessés en province de Rumonge

3 janvier 2022

Rumonge, le 3 janvier 2022 (Net Press) . Trois personnes ont été ligotées dans la nuit de samedi à dimanche 2 janvier en zone Kigwena, de la commune et province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. L’une d’entre elles a trouvé la mort sur le champ, deux autres sont dans un état critique à l’hôpital de Rumonge. Le présumé criminel, Célestin Nyandwi, connu sous le sobriquet de Dubaï, a pris fuite est reste introuvable.

Au Nord-ouest du pays, trois orpailleurs ont trouvé la mort et sept autres grièvement blessés dans un écroulement d’une montagne au réveillon de la Saint Sylvestre, sur la colline de Myave, dans la zone de Ndora, de la commune de Bukinanyana, en province de Cibitoke.

Selon une source administrative, les victimes avaient trompé la vigilance du comité mixte de sécurité pour extraire de l’or en clandestinité. Ils se trouvaient à plusieurs dizaines de mètres de profondeur à l’intérieur d’un site d’or devenu très dangereux ces derniers mois, sur la colline de Myave de la zone Ndora, quand l’accident s’est produit. La montagne s’est affaissée et la boue les a enterrés vivants. Des témoins expliquent qu’il était pratiquement impossible de les secourir.

L’administration locale confirme cette information et fait savoir qu’elle s’attèle à mettre fin à l’extraction clandestine de minerais, à l’origine par ailleurs d’un important manque à gagner, préjudiciable pour le pays. Selon une autorité locale, en un peu plus d’un mois seulement, dix orpailleurs ont trouvé la mort dans des circonstances similaires. N.R.

Burundi - Société

Quand le vol par cybercriminalité n’épargne pas la banque commerciale du Burundi

Bujumbura, le 3 janvier 2022 (Net Press). C’était dans la matinée de ce lundi dans les enceintes de la police judiciaire des parquets quand le ministère ayant en charge la sécurité dans ses attributions, via son porte-parole, Pierre Nkurikiye, a présenté à la presse 4 personnes, dont deux employés de la Bancobu, toutes accusées de vol par Cybercriminalité d’un montant de 150.000.000 fbu.

Pierre Nkurikiye a déclaré que cet argent a été volé à la banque commerciale du Burundi vers la fin de 2021, en date du 28 décembre, avec la complicité des agents de cette même banque. Un montant non négligeable a été retrouvé et remis à la banque victime de ce vol, comme l’a précisé le même porte-parole.

L’administrateur directeur général de la banque commerciale, Trinitas Girukwishaka, s’est félicitée de l’action menée par la police car elle a permis de récupérer l’argent des clients de son institution. Elle a déploré le comportement des agents de sa banque car cette dernière essaie de mieux les rémunérer même si elle n’a pas donné de détails sur les salaires qu’elle offre. Selon une certaine opinion, si des agents prennent un tel risque, c’est qu’il n’y a pas satisfaction en réalité. Elle a conseillé aux autres jeunes de se désolidariser avec l’habitude de voler car avec une telle attitude, ils n’iront pas loin. N.R.

Burundi – Education - Santé

Prolongation de 24 heures du dépistage des élèves et enseignants à régime d’internat

Bujumbura, le 3 janvier 2022 (Net Press) . Cesont les propos du Dr. Sylvie Nzeyimana, ministre de la santé publique et de lutte contre le sida, dans un point de presse de ce lundi 3 janvier 2022 à propos de l’état d’avancement des activités de dépistage des élèves et enseignants des écoles à régime d’internat, qui a débuté ce vendredi 31 décembre 2021.

La ministre a fait savoir que ce travail se déroule très bien car que ce soit le personnel ou le matériel, ils sont en nombre suffisants. Elle a ajouté que comme cette période a coïncidé avec les jours des fêtes de fin d’année, elle a tenu à informer que ceux qui ont manqué du temps pour se faire dépister ont encore 24 heures devant eux, jusqu’au 4 janvier 2022.

Elle a demandé à tous les élèves de présenter leurs bulletins de résultat aux écoles et que le dépistage se fait avant d’aller à l’école. Dr. Sylvie Nzeyimana a souhaité la bonne guérison à ceux qui sont testés positifs et pour ceux qui sont testés négatifs, de continuer à observer les mesures barrières du covid-19. N.B.

Burundi - Santé

Prolongation de la date d’enregistrement automatique des assurés de la MFP

Bujumbura, le 3 janvier 2021 (Net Press). Dans un communiqué signé le 31 décembre 2021 par la direction de la mutuelle de la fonction publique, (MFP), elle porte à la connaissance de ses affiliés en mairie de Bujumbura que la date butoir du 31 décembre 2021 pour l’enregistrement automatique des assurés est prolongé jusqu’au 31 janvier 2022.

Le même communiqué souligne que l’enrôlement en zones urbaines de la mairie de Bujumbura sera encore une fois programmé pendant cette période et les affiliés sont appelés à continuer l’enrôlement en ligne sur le site www.mfp burundi.bi.

Le communiqué demande aux institutions dont les membres du personnel n’ont pas encore de carte biométrique, à prendre des rendez-vous à la MFP. Le calendrier de retrait des cartes biométrique sera communiqué ultérieurement et les anciennes cartes restent fonctionnelles.

Signalons que cette prolongation est la réponse à la requête de beaucoup de gens de la capitale économique qui, jusque dans la soirée de ce vendredi 31 décembre 2021, formaient encore une queue devant les lieux d’enregistrement dans les différentes zones de la mairie de Bujumbura. N.B.

Burundi - Culture

Jean Christophe Matata, 11 ans déjà !

Cape Town, le 3 janvier 2022 (Net Press). Jean Christophe Matata est un chanteur burundais qui a connu des succès en Afrique. Il est né le 20 octobre 1960 à Bujumbura, d’un père congolais et d’une mère rwandaise. Il est mort le 3 janvier en 2011 au Cap en Afrique du sud. Il était chanteur, compositeur, interprète au Burundi. Il était chanteur de zouk, de reggae, d’afrobeat et de musique traditionnelle en Kirundi, en kiswahili, en kinyarwanda, en français et en Anglais. Il était l’icône de la musique burundaise.

Jean Christophe Matata a été à l’école de la musique d’un monument burundais, connu sous le nom de Matajos, patron de l’équipe musicale de Buyenzi dénommée « Jasmine ». Ce dernier vit actuellement dans un taudis dans la zone de Buyenzi, frappé par le diabète et la pauvreté.

Jean Christophe Matat a a évolué et dans ses moments de gloire, il a commencé à interpréter les chansons de ses camarades artistes africains, dont celles du Congolais de Brazzaville, Zao, l’interprète de la chanson « La Guerre Mondiaux », qui a connu beaucoup de succès, surtout dans les milieux européens, qui avaient dans un premier temps le problème de compréhension de son message, car la chanson déformait sciemment le français.

Non content de l’action de Jean Christophe Matata, il a porté plainte contre lui et une amende très élevée lui a été infligée. Estimant qu’il ne pouvait pas la payer, il a préféré chanter dans le monde occidental, où la musique est avancée, espérant gagner plus pour s’acquitter de cette dette ce sont dans ces circonstances qu’il a quitté le Burundi pour mourir en Afrique du Sud où il était parti pour un concert. N.B.

Burundi – Confessions Religieuses

Après Noël et Nouvel an, l’Epiphanie

Bujumbura, le 3 janvier 2022 (Net Press) . Ce dimanche 2 janvier, l’église catholique a célébré l’Epiphanie, c’est-à-dire la « manifestation » de Dieu. A la Cathédrale Regina Mundi, la messe de 10 heures a été concélébrée par trois prêtres, dont deux juniors, parmi lesquels Jerry Ulrich Cimpaye, qui était l’officiant principal et un senior, l’Abbé Adrien Ntabona, 82 ans.

L’homélie de Jerry Ulrich Cimpaye était très riche. Il est revenu sur le roi Hérode qui était caractérisé par trois faits. Tout d’abord, quand il a appris qu’un roi est né, il a demandé à ce qu’on lui dise où il se trouve pour qu’il aille lui aussi prier. En réalité, il avait l’intention de tuer l’Enfant Jésus qu’il considérait comme un concurrent.

Pour l’officiant, cela témoigne de la peur des enfants par Hérode, un enfant signifiant la lumière. Même de nos jours, il y a des gens qui ont peur des enfants, des familles entières qui ont peur de mettre au monde des enfants. Pour lui, les Hérode existent même aujourd’hui, ils ne sont pas à chercher uniquement dans cette période.

En outre, Hérode ne savait pas où se trouve l’Enfant Jésus, ce qui veut dire que le roi ne savait pas ce qui se passait dans sa ville. Enfin, le troisième fait qui caractérise Hérode est la criminalité car il a fait tuer beaucoup d’enfants, des femmes et des filles, avec l’intention de tuer l’Enfant Jésus. Il a fait un clin d’œil aux chrétiens à propos de la haine qui caractérise les hommes aujourd’hui.

L’on saura que quand Hérode a demandé à ses sujets de lui indiquer où se trouve Jésus, l’étoile qui servait de guide s’est éteinte. Il est revenu sur le rôle positif des mages dans ce chapitre, allusion faite à l’étoile qui s’est rallumée grâce aux mages quand ils se rendaient à Bethléem où était le messie.

Il a fait savoir que Bethléem signifie la prière, la lecture et l’intériorisation de la parole de Dieu à travers la Bible, le partage avec les hommes et les femmes, les créatures divines. Avant de terminer son homélie, Jerry Ulrich Cimpaye a demandé aux chrétiens de se désolidariser d’avec Hérode pour la nouvelle année 2022 avant de leur souhaiter ses meilleurs vœux. J.M.

Revue annuelle de la presse

Mois de mars 2020

Une maison calcinée au Nord de la capitale économique

Bujumbura, le 1er mars 2021 (Net Press) . Il était vers 20hoo de ce dimanche 28 février, une maison située à la première avenue de la zone Cibitoke, commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, a été calcinée suite à une mauvaise installation des fils de la Régie de distribution de l’eau et de l’électricité (Regideso). Aucun dégât humain n’a été signalé.

Selon nos informations, deux camions extincteurs de la police burundaise après sont intervenus trente minute après la déclaration de l’incendie et nombreux témoignages sur place jettent la responsabilité sur des policiers secouristes qui sont arrivés tardivement alors que le propriétaire de la maison avant lancé un cri d’alarme juste à l’aperçu de l’étincelle sur la maison. N.R.

Le pouvoir et l’opposition en viennent aux mains via leurs membres

Bujumbura, le 2 mars 2021 (Net Press) . Dix personnes ont été blessées dans les localités de Bukuba, de Buhima et de Kiyenzi, en commune de Kanyosha, province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. Des jeunes du parti aux affaires (les Imbonerakure) ont attaqué des militants de l’opposition Cnl et ont perturbé une réunion dans un local de leur parti. Des échauffourées conséquentes se sont soldées par une dizaine de blessés.

Des témoins sur place affirment que les membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir (les Imbonerakure), armés de gourdins et bar de fers, se sont investis pour déstabiliser une réunion du parti de l’opposition (Cnl) qui se tenait sur la colline de Buhina, deux militants du parti Cnl ont été blessés.

Et dans la même foulée, les militants du parti Cnl ont fait recours à leurs collègues de la même famille politique dans cette bagarre, dix militants de la ligue des jeunes du parti au pouvoir (Imbonerakure) ont été blessés et n’eût été l’intervention musclée de la police, les choses allaient virer vers le calvaire.

L’on saura que dans cette partie du pays, sévit de l’intolérance politique d’autant plus ce que c’est la troisième fois que les militants des deux partis s’affrontent dans la localité depuis le début de l’année. N.R.

Seize mois supplémentaires accordés à la société Angélique internationale pour terminer le Barrage Kabu16

Cibitoke, le 3 mars 2021 (Net Press) . Le marché de construction d’un Barrage Kabu 16 a été accordé à la société Angeline internationale. Au cours d’une visite organisée par le premier ministre Alain guillaume Bunyoni ce mardi 2 mars à ce barrage, il a dit que la construction de ce barrage n’a pas respecté les délais lui impartis, d’où la société va prendre en charge les activités qui devraient être supportées par l’Etat cela dans un délai ne dépassant pas 16 mois.

Le premier ministre demande à la société d’augmenter le personnel et de dresser la feuille de route qui montre que les travaux de construire le Barrage Kabu16 auront été achevés dans ce délai. Il recommande que la feuille de route parvienne à la primature dans un délai ne dépassant pas 10 jours. N.B.

Lourde condamnation contre des femmes qui ont endommagé le sexe d’une jeune fille

Gitega, le 4 mars 2021 (Net Press) . Dans ses dépêches du 1er mars, la rédaction avait fait mention des femmes arrêtées dans la capitale politique Gitega, pour avoir injecté du piment dans le sexe d’une jeune fille. Elles ont été jugées, dans une séance de flagrance hier même à Gitega.

Le tribunal de grande instance de Gitega les a condamnées à une peine de 15 ans, à une amende de 15 millions reconnues d’avoir endommagé le sexe d’une jeune fille connue sous le prénom de Josiane. L’infraction a été qualifiée par cette juridiction de « tentative d’assassinat ».

Bélyse, Christine et Espérance - cette dernière reste toujours introuvable -, auteures de cette infraction, sont toutes accusées de tentative d’assassinat de la jeune fille par des coups et blessures et coupables de mettre du sable et du piment dans le sexe de la victime.

Selon le jugement rendu ce mercredi, les auteures de ce crime doivent s’acquitter de cet amende de 15 million, au risque que leur peine soit prolongé de 25 ans d’emprisonnement supplémentaire.

Pour rappel, ces trois femmes ont été arrêtées au quartier Karera au centre-ville en date du 28 février 2021, accusées toutes d’avoir injecté du piment et du sable dans le sexe d’une jeune fille employée dans un restaurant de la localité. Cette dernière était accusée par ces femmes d’entretenir une relation intime avec un époux de l’une de ces femmes, employé comme soudeur. N.R.

La première dame au chevet de la paroisse Kibumbu

Mwaro, le 5 mars 2021 (Net Press) . Ce mercredi 3 mars 2021, la fondation "Bonne Action Umugiraneza", présidé par la première dame Angeline Ndayishimiye, a organisé une descente de soutien à la paroisse Kibumbu, dans la province de Mwaro, au Centre du pays. Rappelons que les pluies torrentielles du 18 février dernier avaient fait envoler la charpente de ladite paroisse.

Angéline Ndayishimiye a fait savoir que les membres de cette fondation, après avoir appris l’incident malheureux de cette paroisse, ont décidé de fournir une aide matérielle composée d’une partie de matériaux initialement destinés à construire le siège de fondation "Bonne Action Umugiraneza". Elle a ensuite remis cette aide composée de 700 tubes métalliques à charpente d’une valeur de 32.550.000 de nos francs au curé de cette paroisse pour sa réhabilitation.

La première dame a saisi cette occasion pour demander à la population de Mwaro et tous autres bienfaiteurs de contribuer pour que cette paroisse soit équipée de bancs convenables où chaises et pour terminer cette réhabilitation dans un bref délai. Pour elle, ça serait une occasion en or de construire leur maison dans le royaume des cieux. Le curé de la paroisse Kibumbu a exprimé sa gratitude envers la famille présidentielle et la fondation "Bonne Action Umugiraneza" et lui a accordé une bénédiction. N.B.

Le Burundi célèbre la journée internationale de la femme

Gitega, le 6 mars 2021 (Net Press) . Le 8 mars de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale de la femme. Même le Burundi entend se joindre à la communauté internationale pour cette commémoration qui aura lieu le 8 mars au stade Ingoma de la province de Gitega, la capitale politique.

La ministre ayant la fonction publique dans ses attributions, Domine Banyankimbona, qui reconnaît que la loi burundaise ne prévoit pas cette journée comme fériée, a demandé aux responsables des services publics et paraétatiques de faciliter la tâche aux dames qui voudront participer à cette fête et de les considérer comme étant au travail.

Cette journée est interprétée différemment par les femmes car, outre qu’il y en a qui ne la connaissent même pas, d’autres indiquent que la journée ne leur dit rien car la priorité pour elles, est de nourrir leurs familles. D’autres enfin sont satisfaites de la journée car elle assuré la visibilité de la femme dans plusieurs secteurs de la vie nationale. J.M.

Gitega : des arrestations en cascades !

Gitega, le 8 mars 2021 (Net Press) . Félix Mbonimpa, propriétaire du bistrot "American Corner" et Ngendakumana du Cercle d’alliance, Mozambique Nikwitegetse de la boite de nuit "Mystic", Fatou Ncuti de la boite de nuit dénommée "G Club" ont été appréhendés ce samedi 6 mars pour avoir violé les consignes édictées par l’Etat relatives à la lutte contre la pandémie de covid 19.

Ils ont ouvert la musique et le dancing pour collecter de l’argent, comme l’indique le porte-parole au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Pierre Nkurikiye. Il dit que certains autres complices comme Juma Nzeyimana, Prosper Ndayishimiye, Evode Congera, eux aussi ont été appréhendés avec ces premiers et retenus au cachot du commissariat provincial de la police de Gitega pour constituer des dossiers pénaux.

Ils sont accusés de rébellion contre les mesures de sécurité sanitaires prises par l’État. Pierre Nkurikiye souligne que leurs dossiers sont déjà clôturés et prêts à être transmis au parquet. Ces interpellations interviennent au moment où l’administration civile, policière et provinciale de Gitega leur avait donné des remarques, suivies par une sourde oreille de leur part. N.R.

Le personnel de l’Obuha réclame une indemnisation avant d’embaucher les nouveaux employés

Bujumbura, le 9 mars 2021 (Net Press). Selon nos sources, le personnel de l’Office burundais de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction (Obuha), demande au premier ministre de veiller à ce qu’il n’y ait pas de licenciement abusif. Il s’agit de six sociétés qui ont été fusionnés en juin 2019 pour former l’Obuha et il est chargé de l’urbanisme, de l’habitat et du cadastre.

Le décret présidentiel de juin 2020 nomme à la tête de l’Obuha un commissaire qui travaille pour le ministère et les six sociétés sont représentées par des coordonnateurs qui travaillent pour l’Obuha, mais qui sont payés par leurs sociétés.

L’inquiétude pour ce personnel est que dans une réunion du conseil d’administration de l’Obuha qui s’est tenue le 1er mars 2021, il a été décidé qu’il sera organisé un test au mois d’avril pour recruter les nouveaux employés de l’Obuha. Il demande un licenciement conformément à la loi afin de résilier l’ancien contrat.

Signalons que le personnel a écrit au ministre de tutelle, il vient de passer 4 mois sans réponses, raison pour laquelle il fait recours au premier ministre. Il réclame aussi pour le personnel qui est en pension depuis 2020. N.B.

Après multiples acrobaties, le match retour Burundi - Rca aura lieu à Bujumbura

Bujumbura, le 10 mars 2021 (Net Press) . C’est une bonne nouvelle pour les amateurs du ballon rond qui viennent d’apprendre que le match-retour Burundi - Rca se déroulera finalement au stade Intwari de Bujumbura. Pourtant, une équipe technique de la Caf avait établi son rapport boutant à propos des mauvaises conditions dans lesquelles se trouvent tous les stades de ce pays, spécialement celui de Bujumbura et Rukundo de Ngozi.

Même le président de la Ffb, Révérien Ndikuriyo, qui est également secrétaire général du parti Cndd-Fdd au pouvoir, avait annoncé qu’il était en pourparlers avec le Maroc pour voir si le match ne pourrait pas avoir lieu dans ce pays. Parallèlement à cette démarche, il avait aussi contacté la Tanzanie qui avait donné son accord pour le déroulement de ce match.

Ainsi, après plusieurs tergiversations aussi bien du public que des autorités footballistiques, nous apprenons à la dernière minute, de la présidence de la fédération de football du Burundi, Ffb, que le match retour entre le Burundi et la République centrafricaine aura lieu au stade Intwari en date du 26 mars prochain.

D’une manière générale, c’est la satisfaction dans l’opinion. Mais cette dernière devient sévère à l’endroit des autorités dirigeantes du pays car pour elle, au lieu de continuer à construire des stades de football sur toute l’étendue du territoire, le gouvernement pourrait mobiliser des fonds pour la construction d’un seul stade remplissant les normes internationales, comme il a financé ses propres élections de 2020. D.N.

La Direction de l’Agence de Presse en ligne NET PRESS informe son aimable clientèle qu’elle vient d’aménager son site web. www.netpress.bi. Désormais, une rubrique pour les avis et communiqués est disponible. Confiez vos communiqués à l’agence NET PRESS pour une large diffusion.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA