Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

Burundi – Sécurité19 mai 2022
|Enlèvement de deux femmes dans le quartier de Carama, en zone Kinama

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Bubanza : Une personne échappe de justesse à un assassinat en commune de Bubanza

13 avril 2022

Bubanza, le 13 avril 2022 (Net Press). Un motard a échappé de justesse à un assassinat dans la matinée de ce mercredi, dans la localité de Randa, de la commune et province de Bubanza, à l’Ouest du pays, par des éléments non encore identifiés mais qui étaient armés de massues et de couteaux. La rédaction ne connaît pas non plus les mobiles de cette tentative d’assassinat.

Selon nos sources d’informations, ces bourreaux se sont déguisés en client, le motard les a transportés vers Randa et au moment où il leur a demandé le payement de l’argent constituant les frais du ticket, ils l’ont frappé à coups de gourdins, le laissant entre la vie et la mort. Ses assassins l’on dépouillé argent et moto immatriculée GA 9754 et se sont volatilisés dans la nature.

Nous apprenons de part des sources administratives de Bubanza que la police est à la recherche de ces éléments qu’elle qualifie de « criminels ». N.R.

Burundi – Sécurité

Un fait, deux explications …

Bujumbura, le 13 avril 2022 (Net Press) . Dans la matinée d’hier, un élément de la police nationale du Burundi a tiré sur une foule de gens au quartier Mutakura, en zone de Cibitoke, au Nord de la mairie de Bujumbura. De ce forfait, il a blessé deux hommes, un conducteur de taxi vélo et son client.

Il a reproché au conducteur de taxi vélo de franchir régulièrement la zone non autorisée aux engins roulants. C’est à partir de ce moment que deux explciations diamétralement opposées ont été émises, la première venant des conducteurs de taxi vélos et la seconde de la part de la police qui est églement intervenue.

Pour le premier groupe, ce policier est connu pour ses tentatives de racketter les populations dans cette entité administrative. Le policier voulait avoir de l’argent de la part de ce conducteur de taxi vélo et il s’est heurté à un niet cinglant de la part de ce conducteur. Mais pour la police, il a failli être désarmé par les conducteurs de taxi vélos et a tiré par mégarde. Les deux versions convergent cependant que l’agent de police a été arrêté.

De son côté, l’Ong locale « Parcem » condamne avec la plus grande fermeté toute bavure ou violence policière et demande aux autorités de les sanctionner sévèrement. Par ailleurs, elle trouve que le Burundi est un Etat de droit, les infractions civiles sont sanctionnées généralement par des amendes et non parr des fusillades. J.M.

Burundi - Politique

L’assemblée nationale se réunit avec deux projets de loi à l’ordre du jour

Bujumbura, le 13 avril 2022 (Net Press). Les parlementaires se sont réunis ce mercredi 13 avril 2022 au palais des congrès de Kigobe, en mairie de Bujumbura, pour analyser et adopter deux projets de lois. Il s’agit du projet de loi portant ratification de l’accord de don pour le financement du projet d’appui aux filets sociaux productifs et emploi (Merankabandi, phase 2) accordé par la banque mondiale à travers l’association internationale de développement (IDA).

Deuxièmement, il s’agit de l’analyse et de l’adoption du projet de loi portant ratification par la République du Burundi et l’association internationale de développement en faveur du projet de préparation et de riposte au covid-19 au Burundi, financement additionnel. Celui-ci a été présenté par la ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida, Dr Sylvie Nzeyimana. N.B.

Burundi – Recherches Scientifiques

Les universités s’inquiètent …

Bujumbura, le 13 avril 2022 (Net Press). Selon le recteur de l’université du lac Tanganyika, le professeur Evariste Ngayimpenda, déposer dans la bibliothèque le rapport ne suffit pas car les élèves préparent leurs rapports sérieusement parce qu’ils savent qu’ils vont être interrogés par les professeurs sur le contenu. Mais désormais, ils ne vont plus fournir d’efforts. Il a ajouté que les universités vont trouver une autre solution qui remplacerait cette présentation de rapport de stage.

Sinon, la qualité de l’enseignement sera détériorée. Il a indiqué qu’à partir du 1er mai 2022, le décret autorisant les étudiants à déposer les rapports sans les présenter sera mis en exécution.

A la question des 100.000 francs fixés par le ministère qui sont payés par chaque étudiant pour présenter leurs rapports, le recteur Evariste Ngayimpenda a répondu que cette somme ne sera pas supprimée car il y a des encadreurs qui bénéficient d’une part de la somme ainsi que les autres activités académiques. Pour cette université, les deux étudiants qui partagent ce rapport paient une somme totale de 470.000 Fbu.

Le directeur académique de l’université lumière, Innocent Ndacayisaba, quant à lui, fait savoir que son université n’a pas encore fait de réunion sur le présent décret. Il a déclaré que face à ce nouveau système, il devrait y avoir des mesures d’accompagnement, sinon, la qualité de l’enseignement va se détériorer.

Signalons que les étudiants plaident pour la suspension des 100.000 francs fixés par l’Etat et qui sont payés par chaque étudiant pour présenter le rapport de fin d’étude. Pour eux, c’est une mesure contradictoire.

Rappelons que lors d’une émission publique des porte-parole des institutions organisée au mois de mars dernier, le porte-parole du ministère ayant en charge l’éducation s’est exprimé sur la question des 100.000 francs exigés à chaque étudiant. Il a indiqué que ces fonds sont utilisés dans les rapports de fin d’étude mais aussi pour d’autres fins académiques. N.B.

Burundi – Commerce

75 % des pêcheurs suspendent leur activité de pêche suite au manque de carburant.

Rumonge, le 13 avril 2022 (Net Press). Environ 75% des pêcheurs suspendent leur activité de pêcheur suite au manque de carburant. Selon Gabriel Butoyi, la majorité des pêcheurs estimée à 75 % viennent de suspendre leur activité quotidienne de pêche à cause du manque de l’essence. Ces dernières semaines, les pêcheurs recevaient prioritairement du carburant pour pouvoir vaquer à leur activité quotidienne mais ces derniers jours, ils ne reçoivent rien suite au manque criant du carburant.

Ils ne sont plus privilégiés comme d’autres secteurs pour être servis parmi les premiers. Les pêcheurs demandent au gouverneur de province de pouvoir les servir sinon, il faut s’attendre à une grande pénurie de poisson sur le marché. Ils ont décidé de suspendre leur activité au lieu de passer des jours sans rien faire.

Même son de cloche chez le président de la fédération des pêcheurs du Burundi qui demande que le peu de quantité de carburant qui est disponible puisse être bien partagée entre les différents secteurs dit sensibles, dont le secteur de la pêche et le secteur de la santé. Les conséquences sont énormes chez les familles de ces pêcheurs et sur tous les Burundais qui ne vont plus consommer du poisson d’ici peu de jours. F.N.

Burundi - Economie

Pénurie du carburant : l’observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques propose des solutions

Bujumbura, le 13 avril 2022 (Net Press) . Dans un point de presse tenu dans la matinée de ce mercredi, à l’endroit du groupe de presse Iwacu, de l’Agence Net Press et de la Radio Bonesha, le président de l’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, (Olucome), Gabriel Rufyiri, parle de la pénurie du carburant qui inquiète, qui constitue une affaire plus interne qu’externe et donne la piste de sortie.

Pour Gabriel Rufyiri, la pénurie du carburant observée depuis ces derniers jours prend une allure inquiétante et parle de la crise plus interne qu’externe, la guerre entre l’Ukraine et la Russie qui a des répercussions au niveau mondial couplé de la rareté l’or noir.

Revenant sur la crise interne, Gabriel Rufyiri parle de la rareté des devises qui s’observe sur le marché économique burundais où le prix des billets verts oscillent entre 2000 au marché officiel et 3000 Fbu au marché noir, le problème de monopole d’importation de ce produit, la taxe carburant ou la taxe sur la valeur ajoutée oscille entre 700 et 1000 fbu par litre, l’emprunt d’un chemin long et coûteux (le corridor terrestre) au détriment de la voie maritime moins coûteuse.

Quand l’Olucome propose des solutions pour la stabilisation des prix de l’or noir

Le patron de l’Olucome, Gabriel Rufyiri, invite le gouvernement à prendre le devant pour la stabilisation des prix du carburant, socle de la stabilisation des prix sur le marché économique national et suite à l’enclavement du Burundi par rapport à la mer, Gitega devrait subventionner ce produit couplé de la constitution du stock stratégique du carburant qui devrait passer de 3 à 6 mois. Il devrait également se pencher sur l’attraction des investisseurs locaux et internationaux et la diaspora pour la disponibilité des devises sur le marché économique, l’importation du carburant par voie maritime qui coûte moins cher par rapport à la voie terrestre, démolir le monopole d’importation du carburant pour intéresser les investisseurs multiples dans ce secteur et renouer le climat de confiance avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Gabriel Rufyiri reviens à l’époque de la prise du pouvoir du président Buyoya en 1996, sanctionnant par l’embargo économique pris envers le Burundi par les pays limitrophes, le gouvernement de l’époque, pour contrecarrer à la pénurie du carburant, avait mis en place une commission nationale en charge d’approvisionnement en carburant.

Gabriel Rufyiri invite le gouvernement burundais à créer une commission ad–hoc et multicolore pour se pencher sur la question de la persistance de la pénurie en carburant et proposer la voie de sortie. N.R.

Burundi - Commerce

L’administration communale s’implique dans la distribution du carburant

Bujumbura, le 13 avril 2022 (Net Press) . Ceci ressort d’un communiqué sorti par les administrateurs de différentes communes en mairie de Bujumbura, notamment ceux de Mukaza et de Ntahangwa du 12 avril 2022 où ils ont donné copie au maire de la ville.

Ce communiqué informent ceux qui ont des stations de carburant dans ces circonscriptions que désormais, la station doit donner du carburant sous la supervision d’un administratif de cette localité. En outre, chaque station doit aviser la commune la quantité du carburant reçu, et enfin, le carburant doit être distribué dans le temps annoncé compte tenu de sa durée d’acquisition.

Certains détenteurs d’automobiles en mairie de Bujumbura pensent que cela n’aura pas de valeur ajoutée sur la pénurie du carburant mais saluent la décision d’empêcher les bidons sur les pompes de carburant et trouvent que cela pourrait limiter les fraudes du carburant. N.B.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION