Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

Burundi – Sécurité19 mai 2022
|Enlèvement de deux femmes dans le quartier de Carama, en zone Kinama

Burundi – Sécurité18 mai 2022
|Un corps sans vie découvert dans la capitale politique

Burundi – Justice17 mai 2022
|Les habitants de Cibitoke révoltés par la libération des Imbonerakure ayant blessé une personne

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

29 avril 2022

Cibitoke, le 29 avril 2022 (Net Press) . Quatre corps non encore identifiés ont été découverts ces mercredi et jeudi 28 avril, non loin de la rivière de la Rusizi, sur la transversale 7, de la colline de Kaburantwa, en commune de Buganda, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays.

C’était dans la petite matinée de ce mercredi, des cultivateurs de coton ont aperçu deux corps et ce jeudi matin, les mêmes cultivateurs ont découvert deux autres cadavres ligotés ensemble à 50 mètres du premier endroit affirme nos sources.

L’administration policière indique que les corps découvert jeudi, ont été tués par des coups de machettes et de couteaux, car ils présentaient des blessures au niveau de la tête. Cependant, d’autres sources affirment que les victimes ont été tuées dans la nuit de mercredi et jeudi et jetées à cet endroit. L’administration policière et civile a vite ordonné l’inhumation de ces disparus.

Cependant, les habitants proches de la rivière de la Rusizi s’inquiètent

Des habitants proches de la rivière de la Rusizi, qui prend une partie en commune de Buganda, s’inquiètent que cette circonscription est devenue le lieu de l’abattoir humain. Les victimes sont vite enterrées par l’administration pour éviter des maladies liées à des mains sales et ces habitants regrettent qu’aucune personne auteur de ces tueries n’a pas été appréhendé, d’autant plus qu’en l’espace de 4 mois, dix corps sans vie ont été découverts à cet endroit.

Burundi – Sécurité Routière

Quand la route nationale numéro un est dérangée

Bujumbura, le 29 avril 2022 (Net Press). Nous apprenons que la route nationale numéro n° 1, axe Bujumbura–Bugarama, est bouchée depuis 12hoo de ce vendredi, suite à un accident de roulage d’un camion transportant des produits Brarudi dans la localité de Wingoma, sur la colline Kavya, dans la localité frontalière entre la province de Bujumbura et de Muramvya. Nous apprenons que suite aux travaux de dépannage de ce camion qui ont duré longtemps, la circulation routière sur cet axe a été perturbée.

Les accidents de la route numéro 1, axe Bujumbura–Bugarama, deviennent de plus en plus inquiétants. Un véhicule simple cabine pick up de la police nationale a eu un accident sur cet axe sans faire de dégâts et au moment où à l’aube de ce vendredi, un camion-remorque transportant les produits Brarudi qui montait vers l’intérieur du pays, est entré en collusion avec un camion de type Fuso, en descente sur Bujumbura, sans faire de dégâts non plus. N.R.

Burundi – Génocide

Les victimes et rescapés du génocide de 1972 commémorent le 50ème anniversaire du génocide des Hutu

Bujumbura, le 29 avril 2022 (Net Press) . C’est aujourd’hui que les rescapés et victimes du génocide de 1972 ont commémoré le génocide des Hutu. Ils considèrent que le souvenir peut être une base solide de la réconciliation des Burundais. Selon le président du collectif des victimes et des rescapés de 1972, le souvenir guérit les mémoires.

Cette date est interprétée différemment par les composantes de la société burundaise car d’autres estiment que 1972 constitue un acte de génocide contre les Batutsi, mais dont les conséquences ont entraîné la mort des Hutu de façon massive. Les deux communautés restent malheureusement campées sur leurs positions.

Nous apprenons par ailleurs que de son côté, Ac Génocide, section Canada, organise ce 30 avril 2022 des activités marquant le 50ème anniversaire de génocide des Tutsi de 1972. Sur son programme, il y aura des interventions dans le cadre des témoignages des survivants du génocide de 1972. Selon certains, une médiation internationale est indispensable pour harmoniser les violons des Burundais sur ce sujet.

Signalons qu’en date du 20 décembre 2021, la commission vérité et réconciliation avait présenté son rapport devant le parlement burundais. Ce dernier avait reconnu un génocide des Hutu de 1972, mais ce rapport avait divisé les points de vue des uns et des autres. Il y en a qui sont allés jusqu’à demander la recomposition de la Cvr. J.M. 

Burundi - Environnement

Bujumbura : L’office burundais de l’habitat lance officiellement les travaux de réhabilitation du ravin qui menace une localité de Gasekebuye

Bujumbura, le 29 avril 2022 (Net Press) . L’office burundais de l’habitat (Obuha), a lancé officiellement les travaux de réhabilitation du ravin qui menace la localité de Gasekebuye. Le financement des travaux gravite autour de 400 millions de nos francs, selon Anicet Nibaruta, président de la plateforme de prévention de gestion des risques et catastrophes.

Anicet Nibaruta, au cours de ce lancement, dans un point de presse tenu à cet effet, a indiqué que la cause de cette dégradation est le résultat d’une forte précipitation mêlée d’un tremblement de terre qui s’est abattue sur la rivière de Muha et ses environs qui a provoqué les arrachages des arbres qui protégeaient cette rivière et la destruction des maisons environnantes.

Anicet Nibaruta dit que ce lancement officiel est le résultat des assises entre la plateforme de préventions et de gestion des risques et des catastrophes et l’office Burundais de l’habitat ainsi que l’organisation internationale de migration, OIM, qui a financé ce projet à hauteur de 400.000.000 fbu et qui va durer plus ou moins 4 mois.

Burundi – Energie

Le prix du carburant à la pompe augmente… les véhicules restent garés devant des stations

Bujumbura, le 29 avril 2022 (Net Press) . Depuis hier soir, le litre de l’essence super a vu son prix à la pompe monter de 550 Fbu, c’est-à-dire qu’il est passé de Bif 2.700 à Bif 3.250 Fbu. A l’annonce de cette nouvelle, les propriétaires des véhicules ont poussé un ouf de soulagement car, croyaient-ils, la question du carburant allait être résolue.

Cependant, les véhicules restent garés tout près des différentes stations dans plusieurs coins où la rédaction a dépêché ses reporters. Il n’y avait pas d’explication à ce phénomène qui a fait que les citadins ont déchanté si rapidement.

Cependant, dans une note explicative sur la revue à la hausse du prix du carburant rendu publique ce jeudi, le ministre de l’hydraulique, de l’énergie et des mines, Abraham Uwizeye, a évoqué la crise sanitaire liée à la pandémie du covid-19, la fragilité des économies mondiales convalescentes et l’invasion de l’Ukraine.

Dans cette note, l’on peut lire que depuis l’année 2020, le monde entier fait face à une crise sanitaire liée à la pandémie du covid-19 qui a décimé les milliers de vies humaines, les économies des pays ont subi des chocs violents conduisant au ralentissement de la production des biens et services qui a accentué la rareté de certains produits à cause des restrictions des mouvements. Ce qui a provoqué quelques fois des pénuries de certains produits importés à la transition de l’atténuation de l’impact négatif de cette crise sanitaire pour la reprise de la circulation des biens et services.

Toujours dans cette même note, le ministère de l’hydraulique, de l’énergie et des mines observe depuis un certain temps des perturbations dans l’approvisionnement du carburant sur le marché mondial et régional et particulièrement le Burundi

Et suite à la conjoncture économique mondiale consécutive notamment à la fragilité d’une économie convalescente, la guerre en Ukraine, les perturbations de l’offre et les tensions géopolitiques qui ont suivi, les cours mondiaux de plusieurs produits, dont le carburant, ont sensiblement augmenté. Le prix du baril du pétrole brut sur le marché international est passé de 70 ,8% Usd au 02/12/2021 a 103,67% au 27 Avril 2022 soit une augmentation de 47 %

Le ministère de l’hydraulique et de l’énergie et mines dit qu’il devient impératif de réviser les prix du carburant à la pompe et les nouveaux prix du carburant à la pompe de l’essence super est de 3250 Fbu /litre et le Mazout 3450 Fbu /l et pour le pétrole 3150 fbu / l .

Ce ministère lance un appel à toutes les institutions, notamment le ministère en charge du commerce dans ses attributions, l’administration territoriale, les forces de l’ordre et la population en général, de décourager toute éventuelle manœuvre qui viendrait perturber l’approvisionnement en carburant.

Cependant, nos interlocuteurs disent que la revue de l’or noir sur la pompe devrait être conditionnée par la disponibilité du carburant à la pompe, ce produit est devenu rare depuis ce matin. N.R.

Burundi - Education

« La formation des enseignants des écoles techniques perturbée par le manque de carburant », dixit La Voix de l’Enseignant

Bujumbura, le 29 avril 2022 (Net Press) . La formation prévue dans cinq centres du pays n’a pas commencé au moment voulu sauf au centre ouest regroupant certaines écoles de la Mairie, de Bubanza, Cibitoke et Bujumbura en la capitale économique Bujumbura.

Les autres centres du Nord à Ngozi, du centre à Gitega et Nord-Est à Muyinga ont commencé le mardi 26 avril tandis que le centre du sud à Makamba a débuté la formation avec un retard de 2 jours pour ne commencer que le mercredi 27 avril 2022. La raison est simple le carburant a manqué. Il a fallu un parcours marathon pour couvrir toute la matière prévue.

Dans un autre côté, poursuit notre confrère, la province scolaire de Rutana souffre d’un manque criant d’enseignants. La direction provinciale de Rutana comme d’autres provinces de l’éducation connaît des difficultés liées au manque du personnel enseignant.

La direction communale de l’éducation de Giharo occupe la première place cette année solaire. Les écoles font recours aux bénévoles et aux enseignants vacataires supportés par les parents. Ce qui rend la gratuité de l’enseignement au fondamental obsolète.

Par ailleurs, les enseignants attendent « Godot » à l’occasion de la fête du travail et des travailleurs. La politique salariale équitable dans la fonction publique burundaise a commencé. Depuis l’année 2012. D’année en année, les espoirs s’estompent. Le sursaut est venu le 2 mars 2022 au moment où l’exécutif burundais adopte la politique salariale.

Mais la longue période de mise en application inquiète les syndicats des enseignants. Si un fonctionnaire gagne 100 mille sur son salaire, il recevra 10 mille francs burundais par an. Les représentants syndicaux demandent que la période soit revue à la baisse.

Par ailleurs, peu d’enseignants font recours aux activités génératrices de revenus, poursuit cet hebdomadaire. A trois jours de la fête internationale du travail et des travailleurs, des enseignants disent qu’il leur est difficile de créer des activités génératrices des revenues, un appel qui a été lancé par les responsables des syndicats des enseignants.

A part qu’ils ont des salaires très bas pour pouvoir contracter des crédits bancaires, ils se disent très occupés par des préparations des leçons, la correction des évaluations, etc. Ils ne peuvent pas le faire eux-mêmes. A celui qui pourrait avoir un capital, s’il engage quelqu’un pour l’aider, le constat est que ce genre de travailleurs finissent par voler le matériel et ou l’argent d’où la faillite.

Un enseignant de la mairie demande en revanche au gouvernement de majorer les salaires proportionnellement à la hausse des prix des denrées alimentaires et des loyers. Sinon exercer d’autres activités freinerait la qualité des enseignements. D.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE