Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité8 septembre 2017
|Brûlé par son épouse, il est sauvé par des voisins

Burundi - Sécurité7 septembre 2017
|Un cadavre retrouvé dans une rivière à Kayanza

Burundi - Dialogue6 septembre 2017
|Après Paris, Edouard Nduwimana se retrouve à Dar Es Salam

Burundi - Sécurité - Opinion5 septembre 2017
|Quand l’insécurité monte d’un cran dans tous les coins

Burundi - Sécurité4 septembre 2017
|Ruyigi, province très avancée en matière de criminalité

Burundi - Sécurité2 septembre 2017
|La protection civile de la police applaudie des deux mains à Kinindo

Burundi - Sécurité1er septembre 2017
|Un policier tue deux personnes à Kirundo

Burundi - Sécurité 31 août 2017
|Vers une demande de permission pour écrire un texto sur le Smartphone

Burundi - Sécurité30 août 2017
|Tuerie au Sud-Ouest, mais également au Nord-Ouest

Burundi - Sécurité 29 août 2017
| Un Imbonerakure blesse à la machette 5 policiers, et 3 personnes civiles

Burundi - Sécurité28 août 2017
|Un homme de 99 ans tué à Ngozi

Burundi - Sécurité 26 août 2017
|La réserve naturelle de la Rukoko sous le coup d’une arrestation

Burundi - Sécurité25 août 2017
|La lecture de la situation sécuritaire au Burundi toujours controversée

Burundi - Sécurité24 août 2017
|Une femme kidnappée sans aucun secours dans la zone de Bwiza

Burundi - Sécurité23 août 2017
|Une personne meurt dans un accident de voiture

Burundi - Sécurité22 août 2017
|Un homme tue sa conjointe pour des raisons de concubinage

Burundi - Sécurité21 août 2017
|L’insécurité monte d’un cran dans plusieurs coins du pays

Burundi - Sécurité 19 août 2017
|Quand la Regideso est pointée du doigt comme origine de l’insécurité

Bujumbura – Sécurité 18 août 2017
|De l’hécatombe sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 17 août 2017
|Une personne tuée a Karusi .

Burundi - Sécurité16 août 2017
|La voiture du gouverneur de Bubanza dans une embuscade

Burundi - Sécurité 15 août 2017
|Un militaire tue son frère d’arme

Burundi – Sécurité14 août 2017
|Quand l’insécurité augmente d’un clan

Burundi - Sécurité12 août 2017
|Un corps décapité trouvé dans la rivière Ndurumu

Burundi - Justice11 août 2017
|Le commerce illégal du café à la base des comparutions en flagrance au sud du pays

Archives

 

 

 



PROJET DE PRODUCTIVITE ET DE DEVELOPPEMENT DES MARCHES AGRICOLES (PRODEMA)& PROJET D’AMENAGEMENT DURABLE DES ZONES CAFEICOLES (PADZOC)

RELANCE DE L’AVIS DE RECRUTEMENT

26 septembre 2016

Services de consultant d’un Responsable du Suivi-Evaluation à l’Unité Nationale de Coordination du Projet à Bujumbura.

1. Le Gouvernement de la République du Burundi a reçu Un Don de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour financer le Projet de Productivité et de Développement des Marchés agricoles (PRODEMA) et un don de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) agissant en qualité d’Agent d’Exécution du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour financer le Projet d’Aménagement Durable des Zones Caféicoles (PADZOC). Il est prévu qu’une partie des sommes accordées au titre de cesdons sera utilisée pour effectuer les paiements au titre de prestation de services d’un Consultant Responsable de Suivi-Evaluation à l’Unité Nationale de Coordination du Projet (UNCP) à Bujumbura.

2. Sous l’autorité du Coordinateur national du Projet, le Responsable du Suivi & Evaluation assure des fonctions de collecte des informations, de suivi des indicateurs et de mise en cohérence des données selon les exigences du Projet. Il exécute les tâches suivantes :
 Assure la collecte, la consolidation, l’analyse et l’exploitation des données collectées dans le cadre du PRODEMA et du PADZOC ;
 Elabore les rapports d’activités ;
 Exploite et diffuse l’information sur (a) le fonctionnement et (b) l’impact du PRODEMA et du PADZOC notamment par la production de rapports périodiques ;
 Assure la mise en place et l’entretien du système de traitement de l’information ;
 Alimente régulièrement la base de données ;
 Anime les réunions de coordination interne ;
 Coordonne l’envoi et la diffusion des données de suivi avec les UDCP,
 Visite au moins trimestriellement les zones d’activités du Projet et anime les réunions d’informations avec les responsables de suivi au niveau des provinces ;
 Fait rapport au Coordinateur National des activités réalisées.

3. Le recrutement du Responsable du Suivi-Evaluation se fera sous la supervision de l’Unité Nationale de Coordination du PRODEMA/PADZOC. Il devrait avoir lieu au mois d’octobre 2016, pour une durée d’un an, renouvelablesur base des résultats satisfaisants de l’évaluation annuelle de ses performances et disponibilité du financement.

4. Les candidats devront satisfaire aux qualifications suivantes :

• Etre titulaire d’un diplôme de Licence ou Ingénieur au moins en Agronomie, socio-économie, Economie Rurale ou équivalent ;
• Avoir exercé des fonctions de suivi-évaluation dans une institution chargée du développement agricole ou du monde rural financée par la Banque mondiale, BAD, Union Européenne ou tout autre bailleur jugé satisfaisant par le Projet ;

• Etre capable de mettre en place un système cohérent de suivi-évaluation ;

• Avoir une bonne connaissance des politiques nationales de développement du monde rural ;

• Etre de bonne moralité et en bonne condition physique ;

• Avoir de bonnes capacités rédactionnelles ;

Par ailleurs, le candidat ou la candidate devra :

• Avoir au moins dix (10) années d’expérience minimum dans la gestion des projets de développement rural dont cinq (5) ans au moins à un poste de responsabilité dans le Suivi-Evaluation ;

• Bonne connaissance des procédures de la Banque Mondiale,

• En plus d’une bonne expression orale et écrite en français, le candidat devra être capable de lire/comprendre/écrire en anglais et de créer les conditions propices de travail en équipe ;

• Etre familier avec l’outil informatique ; la connaissance d’un logiciel de suivi-évaluation constitue un avantage.

• Etre disponible immédiatement après le recrutement

5. Le Projet invite les candidats intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Ils doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter ces services en transmettant les documents suivants : lettre de réponse à la manifestation d’intérêt, un curriculum vitae détaillé, daté et signé, une copie de diplôme certifié conforme à l’original et des certificats obtenus dans le domaine du suivi-évaluation, les attestations et toute autre références justifiant l’expérience concernant l’exécution des prestations analogues, etc.

6. Le candidat sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les directives : Sélection et Emploi de consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition courante.

7. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse figurant au point 8 du présent avis et aux heures suivantes : de 8 H 00 à 12 H et de 14 H à 17 H 30 (lundi-vendredi).

8. Les manifestations d’intérêts doivent être adressées sous plis fermé avec mention « PRODEMA/PADZOC-Offre de service de consultants pour le Poste de Responsable du Suivi-Evaluation à l’UNCP à Bujumbura » au plus tard le 30/09/2016 à 9 heures de Bujumbura à l’adresse suivante :

Monsieur le Coordonnateur National du PRODEMA/PADZOC,

Boulevard du 1er Novembre

Immeuble L’OREE DU GOLF

4ème Etage

B.P. 173 Bujumbura

Tél. 22 24 8696

E-mail : coordepp@yahoo.fr

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur