Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Justice11 août 2018
|Le Burundi accueille la deuxième conférence internationale de la FA-UJA

Burundi - Sécurité10 août 2018
|Les jeunes du parti au pouvoir toujours pointés du doigt

Burundi - Sécurité 9 août 2018
|Deux personnes arrêtées à la frontière burundo-rwandaise

Burundi - Sécurité8 août 2018
|Une maison partiellement calcinée dans la zone Nyakabiga

Burundi - Rwanda - Sécurité7 août 2018
|"Le Burundi prêt à se défendre contre l’ennemi", dixit le ministre de l’intérieur

Sécurité à Kinindo6 août 2018
|Une balle de pistolet se fait entendre dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité4 août 2018
|Des personnes trouvent la mort dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité3 août 2018
|Des conflits conjugaux qui virent vers l’irréparable !

Burundi - Sécurité 2 août 2018
|Une personne tuée au bord du lac Tanganyika

Burundi - Sécurité1er août 2018
|Les policiers arrêtent des enfants de la rue au Sud du pays

Burundi - Sécurité31 juillet 2018
|Les policiers dans le collimateur des cordonniers

Burundi - Sécurité30 juillet 2018
|Des crépitements d’armes entendus dans la ville de Gitega

Burundi - Sécurité 28 juillet 2018
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité27 juillet 2018
|Un médecin arrêté pour viol dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité Routière26 juillet 2018
|Un véhicule de transport calciné au parking de l’ancien marché central

Burundi - Sécurité 25 juillet 2018
|Victime de la folie meurtrière, un enfant est tué à la machette

Burundi – Sécurité 24 juillet 2018
|Une vieille dame ligotée puis brûlée vive à Gitega

Burundi - Sécurité 23 juillet 2018
|Deux fusils découverts ce weekend dans des endroits différents

Burundi - Sécurité21 juillet 2018
|" Il n’y a pas d’hommes armés sur la frontière avec le Rwanda ", dixit le porte-parole de l’armée burundaise

Burundi - Sécurité 20 juillet 2018
|Un refoulement mêlé d’inquiétudes !

Burundi - Sécurité19 juillet 2018
|Le ministère de la sécurité publique fait un bilan du 2ème trimestre

Burundi - Malawi - Sécurité18 juillet 2018
|Un Burundais brûlé vif au Malawi

Burundi - Sécurité17 juillet 2018
|Un présumé criminel appréhendé à Kirundo

Burundi - Sécurité16 juillet 2018
|Un jeune homme tué à Nyakabiga

Burundi - Sécurité14 juillet 2018
|La paix présente dans les discours, absente sur terrain

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une famille pratiquement exterminée au Nord du pays

4 juin 2018

Muyinga, le 4 juin 2018 (Net Press) . Un homme, son épouse et leur bébé de trois mois ont été tués dans la soirée d’hier dans la zone Burambira, en commune de Gashoho de la province de Muyinga. Selon des informations recueillies sur place, les trois personnes rentraient chez elles quand elles ont rencontré subitement, tout près de leur domicile, des personnes qui ne leur ont laissé aucune chance de survie.

Il semble que les conflits fonciers sont à la base de ce crime. Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que 4 personnes, dont deux frère du défunt, sont entre les mains de la police pour des raisons d’enquête.

Par ailleurs, au moins deux personnes ont été assassinées et plusieurs autres blessées au cours des attaques à la grenade la semaine dernière. Les milieux de défense des droits de l’homme évoquent des agressions menées par des Imbonerakure et visant des sympathisants de l’opposition.

Ces attaques et agressions seraient liées au vote référendaire du 17 mai 2018 où la coalition de l’opposition Amizero y’Abarundi avait appelé ses sympathisants à voter « non ». Malgré la fin des élections, les agressions des opposants ne diminuent pas en intensité. Elles prennent aussi de nouvelles formes dont la destruction physique des biens des membres de l’opposition.

Burundi - Constitution

La présentation de la nouvelle constitution prévue pour jeudi prochain

Gitega, le 4 juin 2018 (Net Press) . Des sources du protocole de la présidence de la République font savoir que la cérémonie de promulgation de la nouvelle constitution ainsi que sa présentation au peuple burundais est prévue le jeudi 7 juin 2018 à 9 heures à Bugendana, en province de Gitega.

Selon la même correspondance, tous les gouverneurs, les administrateurs communaux, les partis politiques reconnus par le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique, les confessions religieuses et la société civile sont invités à prendre part à cette cérémonie.

L’on saura qu’en date du 12 décembre 2017, le président Pierre Nkurunziza avait procédé au lancement officiel de la retouche de la constitution dans cette même commune, sur la colline Nkokora, en province de Gitega.

Burundi - Société

Une entreprise dans le collimateur de ceux qui enterrent les leurs au cimetière de Mpanda !

Bubanza, le 4 juin 2018 (Net Press) . Une entreprise chargée de construire les routes et d’autres infrastructures publiques ( Sogea/Satom ), qui pour le moment refait la route Bujumbura –Cibitoke, dérange ceux qui enterrent les leurs au cimetière de Mpanda. Selon des témoins sur place, sa macadamisation occasionne la montée de la poussière qui dérange lors de l’enterrement et ceux qui fréquentent cet endroit demandent à cette entreprise d’injecter de l’eau lors des travaux.

Et dans la même foulée, un certain Innocent Mperabanyanka, connu sous le sobriquet de Ntasenya, a été appréhendé avec 85 croix qu’il avait tirées du cimetière de Mpanda. Ce dernier travaillait de mèche avec un individu qui a pris fuite. La police de Gihanga, en province de Bubanza, affirme être à sa recherche.

Burundi - Malversations Economiques

L’Olucome demande plus de lumière dans l’attribution de la carte d’identité biométrique

Bujumbura, le 4 juin 2018 (Net Press). L’Olucome pose la question au ministère de l’intérieur et de la formation patriotique de savoir pourquoi la carte nationale d’identité biométrique n’a pas encore été distribuée alors que la société qui a gagné le marché a déjà obtenu une avance pour démarrer ses activités.

L’observatoire ne comprend pas donc comment les populations continuent à se servir des cartes nationales d’identité octroyées moyennant des pots-de-vin. Pour l’Olucome, Il en veut pour preuve que le commissaire général de la police de l’air, des frontières et des étrangers, lors du lancement du passeport de l’Eac, avait exprimé des inquiétudes comme quoi certains parmi ceux qui viennent chercher des documents de voyage ont de fausses cartes nationales d’identité.

L’Olucome indique que le marché de fabrication des cartes nationales biométriques a été attribué par le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique à une société indienne à concurrence de 20 milliards de nos francs. Il demande aux responsables communaux de cesser d’exiger des pots-de-vin aux populations qui demandent des cartes nationales d’identité, d’autant plus qu’ils sont payés à base des taxes fournies par les mêmes populations.

Burundi - Comesa

Le secrétaire général du Comesa rend le trablier

Lusaka, le 4 juin 2018 (Net Press) . Des sources concordantes indiquent le secrétaire général du Comesa, Sindiso Ngwenya, annonce lui-même qu’il n’occupera plus ces fonctions à partir du 30 juin 2018. Selon les mêmes sources d’information, il avait attendu la réunion des ministres du Comesa pour l’annoncer, et celle-ci a été reportée à trois reprises.

Cette personne n’est pas un étranger dans les milieux de Bujumbura du fait qu’il a visité le pays à maintes reprises en train de préparer le 20ème sommet de ce marché commun d’Afrique australe et de l’Est, des visites qui se sont soldées par un échec car la réunion qui devait se tenir du 1er au 10 juin de cette année, a été reporté au mois de juillet et au siège du Comesa situé à Lusaka en Zambie.

Rappelons également que ce sommet avait été reporté à trois reprises, d’octobre 2017 à avril 2018 et au mois de juin de cette année avant que le même secrétaire général n’’annonce la décision définitive prise parle Comesa, via son site et sa fournir aucune explication de ce changement de dernière minute. Le gouvernement s’était fâché contre lui, l’accusant d’avoir pris une décision dévolue aux chefs d’Etat. Son départ ne causera donc pas d’insomnie, ni des maux d’estomac au régime de Bujumbura.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI