Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité3 novembre 2018
|Des militaires burundais et des rebelles tués en république démocratique du Congo

Burundi –Sécurité2 novembre 2018
|Affrontement armé à l’Est de la République démocratique du Congo

Burundi - Sécurité1er novembre 2018
|L’administratrice de Busoni échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité31 octobre 2018
|"La paix est totale dans la capitale", dixit le maire de la ville

Burundi - Sécurité30 octobre 2018
|La police met la main sur des outils de pêche prohibés

Burundi - Sécurité - Politique29 octobre 2018
|Les membres de l’opposition craignent le pire...

Burundi - Sécurité27 octobre 2018
|Un écolier meurt suite aux coups de bâton de son maître

Burundi - Sécurité 26 octobre 2018
|Deux Rwandais et un membre de l’opposition arrêtés par le Service national des renseignements

Burundi - Sécurité 25 octobre 2018
|Des arrestations après le meurtre d’un motard à Gitega

Burundi - Sécurité24 octobre 2018
|Accident mortel dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité23 octobre 2018
|Un agent du service des renseignements tire à balles réelles sur les orpailleurs

Burundi - Sécurité22 octobre 2018
|Un proche d’Agathon Rwasa arrêté à Nyamitanga

Burundi - Sécurité20 octobre 2018
|Une position militaire attaquée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 octobre 2018
|Pierre-Célestin Ndikumana dans le collimateur des services secrets

Burundi - Sécurité 18 octobre 2018
|Une mauvaise cohabitation qui inquiète !

Burundi - Sécurité17 octobre 2018
|Une disparition mystérieuse dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Sécurité16 octobre 2018
|Un corps trouvé sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité15 octobre 2018
|Condamnation d’un présumé assassin de son père

Burundi - Sécurité 13 octobre 2018
| Une découverte d’un homme tué à Muramvya

Burundi - Sécurité12 octobre 2018
|Cinq personnes tuées lors d’un accident de roulage

Burundi - Tanzanie - Sécurité 11 octobre 2018
|Encore des réfugiés tués au pays de John Pombe Magufuli !

Burundi - Sécurité10 octobre 2018
|Un corps sans vie découvert dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 9 octobre 2018
|Cinquante huit élèves empoisonnés par leur camarade de classe

Burundi - Sécurité Routière8 octobre 2018
|Les voitures de type Probox mal cotées ce weekend

Burundi - Sécurité 6 octobre 2018
|Une bonne initiative mais ….., clament les habitants de la zone Cibitoke !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un rapatriement sous contrainte !

18 août 2018

Muyinga, le 18 août 2018 (Net Press) . La vie dans le camp des refugiés de Nyarugusu, de Mtendeli et de Nduta en Tanzanie était pratiquement intenable suite à la fermeture par le gouvernement tanzanien de petits métiers générateurs de revenus. Ainsi, nous avons décidé de rentrer par force, ont clamé plusieurs personnes parmi les 200 Burundais fraichement rapatriés ce vendredi 17 août sur Muyinga, au Nord du pays, un rapatriement sous contrainte, en somme.

Une source administrative de Muyinga indique que plus de 658 réfugiés ont été accueillis dans toute la province et ajoute que 500 personnes arrivent par semaine. Cependant des sources proches de ces refugiés disent qu’ils rentrent massivement par contrainte car le gouvernement tanzanien a pris des mesures que ces refugiés qualifient de « draconiennes », les interdisant de faire de petits métiers leur permettant de vivre dans ces camps.

Burundi - Justice

La justice sévit au Nord comme au Sud

Cibitoke, le 18 août 2018 (Net Press) . De sources concordantes, le tribunal de grande instance de Cibitoke, au Nord Ouest du pays, a décidé d’arrêter l’un de ses magistrats et l’un de ses greffiers pour des raisons de corruption. Les deux hommes décidaient de changer les contenus des dossiers pour avoir de l’argent.

Au Sud, dans la commune de Nyanza Lac, en province de Makamba, le responsable de l’agence BCB dans cette commune, a autorisé à une personne le retrait de l’argent sur un compte d’un tiers, dans l’objectif évident de voler. Ildephonse Ruberintwari a été arrêté et se trouve pour le moment dans les cachots de la police. Le procureur de la République dans cette province, Fidèle Nyabenda, confirme cette information et précise que le parquet général anti-corruption est penché sur ce dossier.

Dans la commune de Mugamba, 5 jeunes qui seraient des élèves, ont été arrêtés dans l’après-midi de ce vendredi. Ils s’étaient transformés en orpailleurs. Cette arrestation n’a cependant pas la même lecture dans cette partie de la province méridionale de Bururi. Pour les parents des détenus, ces enfants ont été arrêtés chez eux au moment où d’autres ont été arrêtés alors qu’ils gardaient les vaches de leurs familles.

De son côté, la police, avec l’appui de l’administration, affirme que ces jeunes ont été attrapés en flagrant délit en train d’extraire de l’or en dehors de toute autorisation, d’où ils doivent expliquer la raison de leur présence sur les lieux d’extraction de l’or.

Burundi - Administration

Quand la mairie se met à détruire des maisons dans le centre ville

Bujumbura, le 18 août 2018 (Net Press) . La mairie de Bujumbura a procédé hier à la destruction des constructions mitoyennes à l’école Stella Matutina et qui servaient de maisons de commerce. Les travaux étaient supervisés par le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, qui a indiqué que ces maisons étaient construites en toute illégalité.

Cependant, ces travaux avaient également la bénédiction du ministère ayant la sécurité dans ses attributions qui affirme que ce travail a été bien mené et que l’on ne déplore aucun dégât, au moment où la destruction en elle même est un dégât.

Burundi - Confessions Religieuses

Tous les catholiques du monde, annuaire pontifical 2018 et Annuarum Statisticum Ecclesiae 2016

Bujumbura, le 18 août 2018 (Net Press) . Ce travail est confié au Bureau Central des Statistiques de l’Eglise en vente dans les librairies. Le nombre des catholiques est en légère hausse, il passe d’1,275 millions en 2015 à 1299 en 2016. La part africaine est de 17,6 % avec 185 millions en 2010 à 226 millions en 2016.

La République démocratique du Congo arrive en tête du peloton avec 44 millions de baptisés. C’est le Nigéria qui suit de près avec 28 millions, suivi de l’Ouganda et du Kenya... Le continent américain se taille une part du lion, 48,6 % des catholiques du monde, dont 57,5 % reviennent à l’Amérique du Sud, 27,5 % au Brésil, 14,1 à l’Amérique du Nord, 28,4 à l’Amérique centrale, le continent asiatique avec 60 % de la population planétaire n’a que 11% de catholiques, dont 76% dans les Philippines et 22% dans le sous-continent indien. L’Europe avec ses 22% des catholiques du monde entier occupe l’avant-dernière place puisque l’Océanie, avec 10 millions de catholiques, occupe 10,4% des catholiques du monde.

Des circonscriptions ecclésiastiques, augmentation de 3% en Afrique, de 1,9% en Asie, stationnaire en Europe, augmentation de 1% ailleurs. L’Amérique aligne 577.000, l’Afrique 422.000, l’Europe 376.000 et l’Asie, 265.000 catholiques.

Les Evêques, au cours de la période 2010 - 2016, ont vu leur nombre augmenter de 4,88 %, passant de 5.104 à 5.353. Les prêtres en service étaient au nombre de 414.969 dont 67,9 diocésains et 32,1 Religieux dans les différentes familles religieuses. A analyser les chiffres au cours de la période analysée, 2010 - 2016, les diocésains ont augmenté, par contre les Religieux ont diminué.

En Afrique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, le nombre de diacres permanents va croissant tandis qu’en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, c’est la diminution quand il ne stagne pas.

Des religieuses, en 2010 étaient au nombre de 722.000, en 2016, elles n’étaient plus que 659.000, l’âge y étant pour beaucoup. Quant à l’augmentation par continent, l’Afrique vient en tête, 9,2%, 4,2% dans le Sud-est asiatique. S’agit-il de quitter le couvent ! Voici les records : Amérique du Nord, -21 %, Europe, - 16%, Amérique du Sud, 11,8%, situation stationnaire, Amérique centrale et Antilles.

D’une façon générale, une lecture attentive conclut qu’il y a augmentation en Afrique et en Asie, mais baisse en Amérique et en Europe. "... Les candidats au sacerdoce présentent globalement une tendance à la baisse, le nombre de grands séminaristes ayant baissé de 1,8% entre 2010 et 2016.

" Des motifs de préoccupations proviennent de l’Europe et du continent américain, où la diminution est évidente, l’Afrique et l’Asie affichent une grande vitalité". Osservatore Romano, un quotidien du soir en italien, publié par le service officiel d’information du Vatican, jeudi 2 août 2018, pp 6-9.

Burundi – Suisse – Nécrologie

Koffi Annan, l’ancien patron de l’Onu est mort a Genève

Genève, le 18 août 2018 (Net Press) . L’ancien secrétaire général des nations unies de 1997 à 2006, le Ghanéen Koffi Atta Annan, est mort ce samedi dans l’une des cliniques Helvétiques suite à une courte maladie. Pour rappel, Koffi Annan a reçu le prix Nobel de la paix en 2001. Et dans la même foulée, le gardien du système des Nations Unies, Antonio Guterres, a rendu hommage a son prédécesseur en soulignant que Koffi Annan était une force qui guidait vers le bien et a dirigé les Nations Unies avec détermination sans égal.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, dit que la France rend hommage à ce diplomate hors du commun, " nous n’oublierons pas son regard calme et résolu, ni la force de ses combattants" .

Pour rappel, l’ancien patron de l’Onu a dirigé les ressources humaines de l’immeuble vert, les affaires budgétaires avant de charpenter a partir de 1993 à la tête de l’Onu. Son bilan avait été terni par les accusations de corruption dans l’affaire " pétrole contre nourriture " et son incapacité d’empêcher la guerre contre l’Irak ainsi que la mort de son équipe dans un attentant contre les locaux de l’Onu a Bagdad .

Lors de son retrait à la tète de l’Onu, Koffi Annan avait créé une fondation consacrée au développement et à la promotion de la paix. Il avait participé à une mission de l’Onu en Syrie en 2012 car, d’après ses proches, même après son départ de la tête de l’Onu, son regard ne cessait jamais de regarder vers le fonctionnement de cette institution mondiale.


La rédaction de Net Press annonce que désormais, tous les vendredi, son lectorat aura droit à une interview des personnalités variées, aussi bien du pays que de l’étranger. Celui qui a voulu bien accepter l’inauguration de cette rubrique est le Président du Parti pour le Redressement National, Parena, Zénon Nimubona. Son interview est à regarder sur http://www.netpress.bi, rubrique Tribune, vendredi 24 août 2018.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte