Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 11 novembre 2020
|Un couple échappe de justesse à son assassinat !

Burundi - Justice10 novembre 2020
|Les journalistes indésirables lors de la visite des biens à vendre aux enchères !

Burundi - Sécurité9 novembre 2020
|Quand les citoyens se font une justice populaire

Burundi - Sécurité7 novembre 2020
|L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité6 novembre 2020
|Une personne trouve la mort suite à une alimentation

Burundi - Sécurité 5 novembre 2020
|Une marâtre accusée de violenter un enfant arrêtée !

Burundi - Sécurité4 novembre 2020
|Une arme trouvée dans une salle de classe à l’Ets Gihanga !

Burundi – Sécurité3 novembre 2020
|La province de Ngozi contre les malfaiteurs

Burundi - Sécurité2 novembre 2020
|L’insécurité reste perceptible dans la commune de Burambi

Burundi - Sécurité31 octobre 2020
|Fin d’un séminaire de renforcement des capacités en matière de sécurité

Burundi - Sécurité 30 octobre 2020
|Et une disparition qui inquiète !

Burundi –Sécurité 29 octobre 2020
|Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

Burundi - Sécurité28 octobre 2020
|La population "bujumburaise" priée de redoubler de vigilance

Burundi - Sécurité27 octobre 2020
|Des vaches assassinées en lieu et place de leurs propriétaire

Burundi - Sécurité26 octobre 2020
|Une personne trouve la mort à Rutumo

Burundi - Sécurité 24 octobre 2020
|Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité23 octobre 2020
|Découverte de deux roquettes dans le Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité22 octobre 2020
|Un jeune garçon meurt foudroyé à Kirundo

Burundi - Droits de l’homme21 octobre 2020
|Spécial "21 octobre" dans le monde politique et les droits de l’homme

Burundi - Sécurité 20 octobre 2020
|Quand la rivière de la Rusizi compte plus de quinze corps sans vie en moins d’un mois

Burundi - Sécurité 19 octobre 2020
|Le ministère ayant en charge la sécurité publique met en garde !

Burundi - Sécurité - Confessions Religieuses17 octobre 2020
|Un rassemblement de l’église Libre méthodiste empêché !

Burundi - Sécurité16 octobre 2020
|Découverte de deux cadavres dans la commune de Rugombo

Burundi - Sécurité15 octobre 2020
|Un veilleur d’une boutique tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité14 octobre 2020
|Le ciel de plus en plus sévère dans notre pays

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

23 septembre 2020

Gitega, le 23 septembre 2020 (Net Press) . C’est le constat qui s’est dégagé d’une réunion des responsables administratifs à la base dans la commune de Gitega. Malgré cela, la vigilance est de rigueur pour que la sécurité ne soit pas perturbée dans cette province, selon toujours ces autorités provinciales et communales.

Cette mise au point se fait un peu partout dans le pays au lendemain des attaques armées qui se sont manifestées dans certaines entités du pays, à partir de la fin du mois d’août dernier. Ces attaques avaient été revendiquées mais le régime de Gitega s’était contenté de ne pas faire de commentaires.

Une opinion s’attend aux éclaircissements du président de la République, Evariste Ndayishimiye, qui animera une conférence publique ce 25 septembre à partir de la capitale politique Gitega. D’aucuns estiment qu’il ne sera pas difficile au numéro un burundais de communiquer d’autant plus que l’information se trouve même à la une des journaux internationaux. Ch.N.

Burundi - Rdc - Réfugiés

Le Burundi rapatrie ses ressortissants demandeurs d’asile en Rd Congo

Bujumbura, le 23 septembre 2020 (Net Press). Au moins 287 Burundais demandeurs d’asile en République démocratique du Congo sont rentrés ce matin et accueillis par des autorités burundaises de différents ministères, dont celui chargé de l’intérieur et l’autre des affaires étrangères.

Ils étaient installés dans le centre de transit de Kavimvira, tout près de la frontière de Gatumba, dans la commune de Mutimbuzi, province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. L’information avait été confirmée dans un premier temps par une commission congolaise chargée des réfugiés.

Il semble que ces rapatriés rentreront bien dans leurs foyers accompagnés par les autorités administratives et policières aussitôt après les formalités. L’administration invite les autres à rentrer car le pays est prêt à les accueillir. Selon des informations de la même commission congolaise, une deuxième vague de rapatriement est attendue la semaine prochaine.

Pour rappel, il y a quelques temps, ces réfugiés avaient exprimé le besoin de rentrer chez eux car ils vivaient dans des conditions humainement inacceptables, jugeaient-ils. Etant basés sur le territoire d’Uvira, ils avaient même tenté de rentrer de force via les frontières de Kaberagure et de Kavimvira, mais sans succès. J.M.

Burundi - Politique

Six militants du conseil national pour la liberté interpellés en province de Ngozi

Ngozi, le 23 septembre 2020 (Net Press) . Six militants du parti Cnl ont été interpellés dimanche 20 septembre dernier sur la colline et commune Nyamurenza, en province de Ngozi, au Nord du pays. Ils sont accusés par l’administration policière de collaborer avec des groupes armés et ils sont détenus dans un lieu inconnu de leurs familles biologique et politique qui craignent qu’ils soient éliminés dans la plus grande discrétion.

Des sources concordantes indiquent que des ménages des membres du Cnl ont été ciblés et encerclés par des jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure et des policiers depuis 6 heures. Des témoins disent que les individus appréhendés ont reçu des menaces de mort.

L’administration policière de cette localité évite tout commentaire sur le lieu de détention et les mobiles de leur interpellation d’autant plus qu’ils ont été arrêtés sans mandant. Des habitants de cette localité indiquent que l’administration civile garde le silence sur ces arrestations intempestives et affirment que quelques militants du Cnl ont fui et d’autres ne dorment plus chez eux de peur d’être associés à des groupes armés et arrêtés.

Jonas Nahimana, représentant provincial du Cnl qualifie les arrestations de " terrorisme " et de " violation des droits humains ". Des habitants accusent l’administrateur de la commune de Nyamurenza de ne pas s’impliquer dans cette affaire. Selon eux, il aurait au moins pu communiquer le lieu de détention des six militants du CNL. L’administrateur de Nyamurenza n’était pas disponible pour réagir. N.R.

Burundi - Energie

L’Olucome demande la remise en place du stock stratégique carburant

Bujumbura, le 23 septembre 2020 (Net Press). D’entrée de jeu, l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome, trouve que le gouvernement devrait constituer un stock stratégique carburant pour faire face à d’éventuelles pénuries de ce produit très indispensable pour l’économie de ce pays.

L’observatoire part du constat que le Burundi est enclavé et non producteur de carburant, raison pour laquelle il a eu toujours ce projet dans sa planification et par le passé, il avait mis en place un stock stratégique carburant mais dont les fonds ont été malheureusement détournés à plusieurs reprises.

Etant donné que la géopolitique des pays de la sous-région peut changer d’un moment à l’autre, cet observatoire recommande de mettre en place de nouveau le stock stratégique carburant qui permettrait de réguler les prix et d’approvisionner les stations pour une période de trois à 6 mois.

L’observatoire demande au gouvernement de prendre des précautions nécessaires pour qu’il n’y ait plus réédition des malversations du passé. Il lui demande enfin de sanctionner ceux qui se sont rendu coupables du détournement de ces fonds, une recommandation qui semble difficile à mettre à exécution et ce n’est pas l’Olucome qui dirait le contraire. D.N.

Burundi - Administration

Grogne du personnel de l’agence routière du Burundi !

Bujumbura, le 23 septembre 2020 (Net Press) . Par décret numéro 100/080/du 22 mai 2019 signé par l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza, portant création missions, organisation et fonctionnement de l’agence routière du Burundi, le personnel affecté dans cette agence grogne.

A travers une lettre adressée au directeur général de l’agence routière du Burundi, avec copie transmise au ministre des infrastructures, de l’équipement et des logements sociaux et au président du conseil d’administration ainsi qu’à l’inspecteur général du travail. Le personnel issu de l’agence de location du matériel, du fond routier national, de l’office des routes fusionné à l’agence routière du Burundi sollicite une concertation suite à l’invitation du communiqué numéro 724 /1177/ARB/2020 du 16 juillet 2020 qui exige au personnel à signer de nouveaux contrats de travail afin de faire part à la direction générale de l’agence routière du Burundi de leur préoccupation quant au non-respect des termes de leurs contrats actuels ainsi que la loi du travail.

Selon cette correspondance, ledit personnel affirme que le contrat qui leur a été proposé pour signature ignore complètement leur droits acquis quant à l’ancienneté, le niveau de salaire atteint ainsi que d’autres avantages acquis en vertu de leurs contrats de travail actuels .

Le personnel de l’agence routière du Burundi dit qu’il est d’avis qu’en vertu de l’article 36 du code du travail, les modifications aux contrats de travail exigent l’accord mutuel de l’employeur et du travailleur et le même code du travail, en son article 38, stipule qu’en cas de fusion, il y a maintien des contrats de travail existants entre le nouvel employeur et les employés, tels que ces contrats se présentaient le jour de la fusion. De son côté, le dernier alinéa de l’article 15 du code burundais du travail stipule qu’en cas de contrats successifs, l’ancienneté de service reste acquise au travailleur aussi longtemps qu’entre les contrats successifs, il ne se situe une interruption des relations de travail de plus de douze mois calendriers.

Le personnel de l’agence routière sollicite la direction générale, le conseil d’administration des échanges sur la modification envisagée des contrats de travail et une compréhension afin qu’en temps nécessaire, soit consacré à l’analyse de leur préoccupation et le cas échéant, ledit personnel suggère une demande de conciliation auprès de l’inspection générale du travail sur pied des articles 156 et 182 du code du travail. N.R.

Burundi - Médias - Justice

Les journalistes d’Iwacu entament leur 12ème mois de détention

Bubanza, le 23 septembre 2020 (Net Press) . Les journalistes du groupe de presse Iwacu, Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Térence Mpozenzi et Egide Harerimana, viennent d’entamer leur 12ème mois d’incarcération à la prison centrale de Bubanza alors qu’ils n’ont fait que leur travail de reportage dans la commune de Musigati, province de Bubanza, à l’Ouest du pays, en date du 22 octobre de l’année dernière, où l’on évoquait une attaque armée d’un groupe venu de la République démocratique du Congo.

Ces journalistes dont les infractions ont été à maintes reprises requalifiées par le ministère public, étaient dans un premier temps menacés d’une condamnation de 15 ans de prison, mais les avocats-conseil ont pu ramener la cour à la raison. C’est ainsi qu’en appel, nos consœurs et confrères ont été condamnés à 2 ans et 6 mois de prison et à une amende d’un million de francs burundais chacun.

Même dans ces conditions, plusieurs milieux tant médiatiques, politiques que des droits de l’homme estiment qu’ils sont détenus injustement et demandent leur libération pure et simple car avec plus de 11 mois d’incarcération, ils ont suffisamment payé et qu’il est temps qu’ils regagnent leurs familles et leur rédaction. J.M.

Burundi - Usa - Politique

"Cour suprême : une nomination dès la fin de la semaine suivie d’un vote au Sénat", dixit Rfi

Washington, le 23 septembre 2020 (Net Press). Le président américain entend annoncer dès vendredi ou samedi le nom de la juge qu’il choisira pour succéder à Ruth Baden Ginsberg à la Cour suprême. Une nomination vivement dénoncée par les démocrates, mais le chef de la majorité républicaine au Sénat a confirmé qu’il entendait organiser un vote de confirmation dès que possible.

« Le monde judiciaire fait le deuil d’un géant », entame Mitch McConnell avant de rendre hommage à la juge progressiste. Mais très vite le chef de la majorité républicaine revient à la politique. « En 2018, les électeurs ont augmenté notre majorité sur notre engagement à continuer à travailler avec le président Trump, en particulier sur les nominations exceptionnelles de juges. Nous allons respecter notre parole, nous allons voter cette nomination. »

Sur le plan légal, les démocrates n’ont aucun moyen de s’opposer à la procédure. C’est donc en jouant sur l’aspect moral que le chef de la minorité démocrate tente de peser sur les sénateurs républicains.

« La juge Ginsberg a dit à sa famille que son vœu le plus cher était de ne pas être remplacée jusqu’à ce que le prochain président soit investi, affirme Chuck Shumer. Il n’y a qu’un moyen pour que cette assemblée conserve sa dignité à l’issue de ce chapitre difficile. Il faut que quatre braves sénateurs républicains s’engagent à rejeter tout nominé jusqu’à l’investiture du prochain président. »

Deux sénatrices républicaines ont déjà fait part de leur intention de voter contre la nomination d’un juge à la Cour suprême avant les élections. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi