Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Burundi - Sécurité 6 septembre 2021
|Burundi mairie : Trois personnes tuées en zone Kinindo !

Burundi – Sécurité Routière4 septembre 2021
|Accident de roulage à Ngozi

Burundi - Sécurité 3 septembre 2021
|De l’exode rural qui a tourné mal !

Burundi - Sécurité 2 septembre 2021
|Une prière nocturne qui fait grincer les dents !

Burundi - Sécurité1er septembre 2021
|Une personne tuée en province Kayanza

Burundi - Politique31 août 2021
|Le président Ndayishimiye s’entretient avec la jeunesse de la mairie de Bujumbura

Burundi – Politique30 août 2021
|Une personne tuée en province de Rutana

Burundi - Sécurité28 août 2021
|Un corps d’une septuagénaire retrouvé sans vie à Bubanza

Burundi – Sécurité27 août 2021
|Un policier détenu au cachot du commissariat de Vyanda

Burundi - Sécurité 26 août 2021
|Une personne tuée en province de Muramvya !

Bururi - Sécurité25 août 2021
|Une personne enlevée retrouvée agonisant à Gitega

Burundi – Sécurité24 août 2021
|Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

Burundi - Sécurité23 août 2021
|Un sexagénaire tué en zone Rugazi

Burundi – Sécurité21 août 2021
|La capitale politique sous le choc des incendies

Burundi – Sécurité20 août 2021
|La population de Kayanza terrorisée par des chiens errants

Burundi - Sécurité 19 août 2021
|Une tentative avortée d’arrestation d’un militaire !

Burundi - Sécurité 18 août 2021
|Une personne tuée en commune Giheta

Burundi - Sécurité 17 août 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Gitega !

Burundi – Sécurité 16 août 2021
|Bujumbura Mairie : Un officier de l’armée burundaise se serait suicidé en zone Kinama

Burundi - Sécurité 14 août 2021
|Une personne tuée en province de Ngozi !

Burundi - Sécurité13 août 2021
|Cibitoke : Deux présumés rebelles arrêtés en commune Buganda !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un corps en extrême décomposition découvert au Nord-ouest du pays

14 juillet 2021

Cibitoke, le 14 juillet 2021 (Net Press). De sources d’information dignes de foi en provenance de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, un corps d’un homme sans vie et en décomposition a été découvert en début d’après-midi d’hier à la transversale 11 de la colline de Rusiga, dans la commune de Rugombo.

L’information a été connue pour la première fois par des cultivateurs de coton qui rentraient de leurs champs. Ils ont été attirés par une odeur humainement insupportable et une présence massive des mouches. Quand ils ont approché, ils ont vu un corps sans vie et en extrême décomposition qu’ils n’ont pas pu identifier.

La police et l’administration alertées elles se sont rendu sur les lieux où elles ont fait le constat, tout en informant qu’elles ne connaissent pas les motifs de son assassinat. Selon des témoins oculaires, le cadavre était ligoté et présentait des blessures au niveau de la tête. Et compte tenu de l’état de la décomposition du corps, le chez de zone a ordonné son enterrement.

Des cas d’assassinat du genre sont fréquents dans cette province, surtout dans des localités riveraines de la rivière Rusizi, dans les communes de Rugombo et de Buganda de la province de Cibitoke. Les autorités provinciales demandent aux comités mixtes de sécurité de démasquer les criminels qui pullulent dans cette entité administrative.

La police indique qu’une enquête y relative est ouverte, mais les populations de la place n’y croient pas trop au regard de la fréquence inquiétante des assassinats dans cette province. Le gouverneur de cette province, Carême Bizoza, en réunion de sécurité ce lundi 12 juillet, a demandé à ses collaborateurs de tout faire pour juguler ce phénomène. J.M.

Burundi - Rdc - Politique

La presse présidentielle congolaise révèle ce qu’il faut retenir sur les accords signés entre la Rdc et le Burundi

Kinshasa, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Mardi 13 juillet 2021, Evariste Ndayishimiye a eu un échange en tête-à-tête avec son homologue congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au Palais de la Nation situé dans la commune de la Gombe, la presse présidentielle révèle les grandes lignes des accords signés entre la Rdc et le Burundi.

Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye ont souligné l’intérêt de réaliser les projets d’une grande importance pour les peuples de la Rdc et du Burundi, dans le développement des échanges commerciaux et la mobilité des populations qui étaient centrés sur la construction des ponts pour véhicules et pour les piétons entre les provinces du Sud-Kivu et de Cibitoke, sur la rivière Rusizi/Ruzizi ; sur l’exploitation agricole dans la plaine de la Rusizi, la réhabilitation et l’électrification de la route Bujumbura –Uvira.

Ce tête-à-tête a été suivi des échanges élargis sur des questions d’intérêt commun aux niveaux bilatéral, régional et international et au cours desquels des voies et moyens d’approfondir et de diversifier les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays ont été explorés.

Par la suite, Evariste Ndayishimiye et Félix Tshisekedi ont supervisé la cérémonie de signature des accords et memoranda visant la relance et la consolidation de la coopération entre les deux pays. Il s’agit des accords et memoranda relatifs au développement du chemin de fer a écartement standard (Sgr) Gitega – Uvira – Kindu, le commerce, le maintien et le renforcement de la paix, de la défense et de la sécurité ainsi que la politique économique.

Les deux chefs d’État ont également convenu qu’il était très important de promouvoir l’échange des visites entre les délégations des deux pays, afin de rendre plus effective la mise en œuvre des accords conclus.

À cet effet, Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye ont décidé de réactiver les travaux de la Grande Commission Mixte de Coopération bilatérale chargée de la mise en œuvre des programmes convenus et de proposer de nouvelles initiatives pour une coopération dynamique et multiforme.

Dans ce communiqué conjoint, l’on peut lire que les deux chefs d’État se sont félicités du climat de confiance et de solidarité qui a toujours caractérisé les relations d’amitié et de coopération entre la République démocratique du Congo et la République du Burundi et se sont également félicités des résultats obtenus dans le cadre des travaux de cette visite.

Evariste Ndayishimiye a profité de cette occasion pour inviter son homologue congolais et président en exercice de l’Union Africaine à effectuer une visite d’amitié au Burundi. Une invitation acceptée par Félix Tshisekedi. Les dates seront déterminées de commun accord par voie diplomatique. N.R.

Burundi - Environnement

Des hippopotames s’invitent dans le traitement des eaux usées de Buterere

Bujumbura, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Le centre d’épuration des eaux usées de Buterere a été envahi par deux hippopotames il y a deux mois, comme le confirment des informations dignes de foi en provenance de cette station. Les gestionnaires de ce centre doivent traiter les eaux usées avant qu’elle ne se déverse dans le lac Tanganyika ou dans la rivière Rusizi.

Pour éviter qu’il y ait une pollution de ces eaux que nous venons de citer, les gestionnaires de ce site doivent impérativement vider cette eau mais la présence de ces deux bêtes pose problème. Ils sont donc obligés d’attendre la décision de la hiérarchie pour qu’ils fassent quoi que ce soit, tout en reconnaissant que deux mois de non traitement de cette eau est une longue période qui peut avoir des répercussions négatives sur la qualité de leur travail. N.B.

Burundi - Commerce

Les activités de la société African Mining Burundi suspendues provisoirement

Bujumbura, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Cela relève de la décision du ministère de l’énergie et des mines à travers une correspondance qu’il a adressée au directeur général de cette société en date du 12 juillet 2021, avec copie aux plus hautes autorités, en l’occurrence le président de la République, son vice-président et le premier ministre.

Le ministre de tutelle se réfère au décret n° 100/94 du 8 août 2018 portant octroi d’un permis d’exploitation de l’or et minerais associés dans le périmètre de Masaka de la commune de Butihinda, dans la province de Muyinga et de la convention minière y associée.

Depuis l’obtention du permis d’exploitation, il s’observe beaucoup de manquements à travers la violation de certains articles du code et règlement minier, du code des sociétés privées et à participation publique ainsi que de la convention minière entre autre les irrégularités dans les indemnisations pour les sites miniers exploités par les coopératives sous-traitantes.

Par ailleurs, poursuit la correspondance, les travaux d’exploitation et de traitement des minerais n’ont pas respecté le plan d’atténuation et de réhabilitation des sites miniers ainsi que la faible production par rapport à celle qui était prévue… Le ministre, tenant compte que plusieurs correspondances ont été adressées au directeur général pour lever les différents manquements observés n’ont pas eu des issues favorables.

Il constate en outre que même dans la convention minière signée avec le gouvernement, il y a un déséquilibre, l’Etat propriétaire du sol et des minerais n’en tire pas du profit comme il le devrait, d’où les activités d’exploitation et de traitement des minerais sur le périmètre Cimba sont provisoirement suspendues dès la signature de cette correspondance jusqu’à ce que les deux parties s’entendent sur une convention minière basée sur le principe gagnant-gagnant. D.N.

Burundi - Commerce

Ouverture d’un guichet de la mutuelle de la fonction publique à Kibumbu

Mwaro, le 14 juillet 2021 (Net Press). C’était ce mardi 13 juillet 2021 que la ministre de la solidarité nationale, des droits de la personne humaine et du genre, Imelde Sabushimike, a ouvert un guichet de pharmacie de la mutuelle de la fonction publique à l’hôpital de Kibumbu, de la commune Kayokwe, dans la province Mwaro, au Centre du pays.

La directrice générale de la Mutuelle de la fonction publique, Annonciate Sendazirasa, a fait savoir que c’est pour décentraliser les guichets et les placer à la proximité de la population au moment où elle parcourait de longues distances pour s’approvisionner en médicaments.

La ministre ayant la solidarité dans ses attributions, Imelde Sabushimike, a félicité la mutuelle de la fonction publique pour son dévouement dans le travail de décentralisation des guichets pour que la population ait des facilités dans l’accès aux médicaments et lui a demandé de continuer et de redoubler d’effort même pour que tous les hôpitaux communaux soient dotés d’un guichet de pharmacie. Signalons que la mutuelle de la fonction publique a pour le moment 39 guichets de pharmacies dans tout le pays. N.B.

Burundi - Santé

De nouveaux cas de coronavirus enregistrés dans ce pays

Bujumbura, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Selon les derniers chiffres du ministère de la santé publique et de lutte contre le sida, au moins 20 nouveaux cas de covid-19 ont été recensés ces 48 dernières heures. La même source d’information indique que les cas sont transmis localement ou importés.

Cependant, il est d’autres rapports, notamment du service de santé des Etats-Unis qui rapportent que le Burundi est un pays à haut risque et que la pandémie s’y propage de façon inquiétante. Sur place, l’on ne voit pas de mobilisation outre mesure de la part des autorités sanitaires et politiques qui affirment sans cesse que le taux de transmission a nettement baissé. Ch.N.

Burundi - Education

Les professeurs de Kayanza priés de considérer des élèves comme leurs propres enfants

Kayanza, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Cette recommandation émane de Désiré Hatungimana, directeur provincial de l’enseignement de Kayanza, au Nord du pays, suite aux lamentations de certains élèves qui disent qu’ils ont échoué injustement.

Désiré Hatungimana dit que certains élèves ont raison à voir les réclamations qu’il a déjà reçues, mais il a ajouté qu’il y a d’autres qui ont échoué et que suite à la colère, ils jettent le tort aux enseignants. Il demande aux élèves de dénoncer, par voie de boîtes à suggestion, les professeurs qui commettent des bavures et aux enseignants de ne pas être injustes envers les élèves, mais plutôt de les considérer comme leur propres enfants. N.B.

Burundi - Société

Zone Bwiza : Sous le seuil d’un scenario qui attire les curieux

Bujumbura, le 14 juillet 2021 (Net Press) . Nous apprenons que vers 12 h 30 minute mardi 13 juillet, la 1ère avenue de la zone Bwiza, commune Muha, en mairie de Bujumbura, a été le théâtre d’un scenario qui a attiré nombreux curieux et même la police. Une femme accusée débauche avec un homme dont l’identité n’a pas été révélée, a attiré l’attention des passants de cette avenue.

Tout a commencé vers 12 h30, les habitants de cette avenue ont alerté l’époux de cette femme qui s’unissait en dehors du lit conjugal. La police est vite intervenue, a interpellé les deux partenaires sexuels pour être incarcérés dans l’un des établissements pénitentiaires de Bujumbura.

Pour les hommes de droit, l’adultère ne constitue pas une infraction pénale et ajoute que ce manquement pouvait constituer le témoin à charge en faveur de la partie lésée pour entamer la dissolution du mariage de ce couple.

Dans la même rubrique de la société, les éléments de la police, au lieu de s’interposer de les affaires de ce couple, devraient combattre la vente de la boisson qui ressemble à du vin de banane connue sous le nom « Karibu », fabriquée par la société de brassage de vin de banane de Kayanza.

Il appartient à un homme d’affaires connu sous le nom de Ndoricimpa, la boisson est vendue en très grande quantité et consommée en zone Bwiza. UNe opinion très répandue dans cette localité estime qu’elle est nuisible à la santé de la population.

Nous apprenons que ces boissons « Karibu » sont vendues sur toute l’étendue du pays sous le silence coupable de l’administration civile, policière et militaire. Selon nos interlocuteurs, il est inconcevable que le Bureau Burundais de normalisation (BBIN), chargé de contrôle de qualité des produits fabriqués sur place ou importés, ait certifié cette boisson « Karibu » au regard des conséquences dévastatrices sur la vie des populations. N.R.

Burundi - France - Politique

La France fête la révolution française tournée vers l’avenir malgré le variant.

Paris, le 14 juillet 2021 (Net Press). La France fête la révolution française placée sous le thème " Gagner l’avenir ". Les festivités ont été présidées par le président français, Emmanuel Macron, aux champs Elysée, qui ont été caractérisées par le traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs Elysée. C’est le dernier de son mandat.

Au son des fanfares de la Garde républicaine, les hommages ont commencé à 10h par l’arrivée du président de la République. Le chef de l’État a parcouru sous un ciel hésitant les Champs-Élysées en « command car » aux côtés de son chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, qui cédera sa place dans quelques jours à l’actuel chef d’état-major de l’armée de Terre, le légionnaire Thierry Burkhard. Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé mardi soir au général Lecointre en saluant son « admirable vaillance », son « engagement » et sa « loyauté », au terme de quatre ans de services.

Un défilé tourné vers l’avenir

Ont ensuite défilé les 73 appareils de l’armée de l’air avec en tête la fameuse Patrouille de France et son éclaté bleu-blanc-rouge au-dessus des Champs-Élysées.

« Gagner l’avenir ». Tel est le thème choisi pour ce 14-Juillet. Après un an et demi de pandémie, le défilé traditionnel de la fête nationale devait être porteur d’espérances et tourné vers le futur. Ainsi étaient mis à l’honneur l’armement de pointe, l’engagement en zones extérieures – avec les partenaires européens notamment et la task force Takuba –, mais aussi évidemment la jeunesse, représentée par les élèves des écoles militaires.

Masque et passe sanitaire

Pendant près de deux heures, 5000 hommes et femmes ont descendu la célèbre avenue parisienne, survolée de près par les hélicoptères et suivis par les troupes motorisées et montées.

Une célébration d’ampleur, comme ce que les Français ont toujours connu, mais pas question d’oublier la situation sanitaire. Le public était limité, le port du masque et le passe sanitaire obligatoires.

Les festivités ont pris fin avec le tableau final intitulé « Une jeunesse engagée », une chorale composée de 132 jeunes accompagnée de la musique des troupes de marine.

En plus de défiler, la fête nationale célébrait cette année les 30 ans de l’opération Daguet : participation de l’armée à la coalition internationale formée à la suite de l’invasion du Koweït par l’Irak dans la guerre du Golfe en 1990-1991. Le général Laurent Lherbette, au commandement de la défense et des opérations aériennes de l’armée de l’air et de l’espace aussi responsable de la police du ciel, revient sur cet anniversaire et sur les engagements à venir de l’armée. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION