Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

Burundi – Sécurité19 mai 2022
|Enlèvement de deux femmes dans le quartier de Carama, en zone Kinama

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Le bandistime augmente d’un cran dans la province de Bururi

12 avril 2022

Bururi, le 12 avril 2022 (Net Press) . Selon des informations concordantes, il y a une recrudescence du bandistime dans la province de Bururi, au Sud du pays, depuis plus de trois semaines. Les vols se commettent au centre de la province, dans les ménages et dans les champs, ce qui cause de l’insécurité dans cette province.

L’administration est au courant de ce phénomène et sollicite la police de redoubler d’efforts pour juguler ce phénomène. Elle demande également à la polulation de veiller et d’observer des rondes pour surveiller tout mouvement suspect pour l’en informer à tetmps. L’administration recommande enfin aux populations de rétablir l’éclairage autour de leurs ménages pour faciliter cette besogne de vigilance. Ch.N.

Burundi - Sécurité Routière

Trois personnes tuées dans un accident de roulage en province de Rutana

Rutana, le 12 avril 2022 (Net Press). Trois personnes ont trouvé la mort dans un accident de roulage survenu dans la nuit de ce lundi 11 avril en zone Kinzanza, dans la commune de Gitanga, de la province de Rutana au Sud-est du pays, apprend-on des sources sur place.

Les trois victimes de cet accident de roulage sont tous issues d’une même famille, dont une femme âgée de 21 ans et enceinte, son enfant de deux ans et un jeune homme de 15 ans. Les victimes rentraient des travaux champêtres, un minibus de transport en commun connu communément sous « Air Buragane », qui assurait le transport reliant les provinces Rutana et Makamba, a eu un défaut de freinage et a perdu le contrôle.

Il les a alors percutés, ne leur laissant aucune chance de survie. L’administrateur de la commune de Gitanga, Onésime Nkengurutse, qui confirme cet événement « tragique », indique que les trois corps sans vie ont été transférés à la morgue de l’hôpital de Makamba pour des funérailles dans un proche avenir.

Signalons que des défenseurs des droits humains se lamentent régulièrement que de tels véhicules de transport en commun, tout comme les bus de l’office de transport en commun, Otraco, sont en « ordre » avec le contrôle technique malgré tous ces défauts qui ne cessent de faucher la vie des gens un peu partout dans le pays. N.R.

Burundi – Environnement

Des catastrophes naturelles sévissent la commune de Kabezi

Bujumbura, le 12 avril 2022 (Net Press) . Nous sommes dans la commune de Kabezi, de la province Bujumbura, à l’Ouest du pays. Les populalations de la place sont menacées par des éboulements des montagnes et des anéantissements de terrains, ce qui entraîne l’effondrement des maisons, des cultures et des arbres fruitiers.

Les collines les plus touchées sont Kiremba et Migera qui ont vu le départ de pas de familles, de peur que des maisons ne leur tombent dessus ou alors d’être englouties car des fois, il y a des fissures qui apparaissent. Les autorités locales recommandent aux populations desdistes localités une solidarité pour pouvoir contourner ces catastrophes. D.N.

Burundi – Russie - Politique

Inauguration du buste du premier homme en espace

Bujumbura, le 12 avril 2022 (Net Press) . Ce mardi 12 avril 2022, l’ambassade de la Russie au Burundi a célébré la 61e anniversaire de la nouvelle ère dans l’histoire de l’humanité qu’il appelle 1ère ère de l’espace et son explosion. En effet, Youri Alekseïevitch Gagarine, né le 9 mars 1934 et mort le 27 mars 1968, pilote et cosmonaute, s’est imposé comme premier être humain à avoir effectué un vol dans l’espace le 12 avril 1961, dans le cadre du programme spatial soviétique.

L’ambassadeur de la Russie dans notre pays, Valery MIKHAYLOV, dans son discours, a fait savoir qu’il est particulièrement encourageant que la conquête spatiale ait été gagnée par le citoyen soviétique, M. Youri Gagarine, le héros de l’Union soviétique, qui a effectué le premier vol en espace en vaisseau spatial « vostok-1 », malgré la compétition à l’époque entre les deux systèmes économiques, idéologiques, militaires et politiques. Il a ajouté que ce vol est devenu un grand pas pour toute l’humanité en marche vers le progrès du monde entier.

Valery MIKHAYLOV a mentionné que dernièrement, les sujets de coopération sociale, humanitaire et culturelle deviennent de plus en plus politisés, les succès des ingénieurs soviétiques ainsi que le vol de Gagarine font partie toujours des réalisations historiques qui réunissent toute l’humanité. L’ambassadeur MIKHAYLOV a remercié le Burundi pour son soutien crucial et mutuel ainsi que pour son choix de ne pas se joindre aux restrictions illégitimes imposées actuellement contre la Russie dans plusieurs domaines.

A la question de savoir pourquoi l’inauguration du Buste de Gagarine à Bujumbura se fait à cette date, il a répondu que c’est pour deux raisons. La première est que Gagarine est un astronaute, non pas de la Russie seulement, mais de toute l’humanité entière. La deuxième raison est que cela prouve qu’ils se réjouissent, non seulement des relations d’amitié et de coopération de longue date avec le Burundi au moment où ils sont à la veille de 60 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre ces deux pays, mais également des perspectives formidables de leur développement dans tous les domaines de l’éducation et d’économie. N.B.

Burundi – Humanitaire

Un humanitaire burundais obligé de vivre en clandestinité

Ruyigi, le 12 avril 2022 (Net Press). Il s’appelle Adrien Nimpagaritse, il est cultivateur dans la commune de Butaganzwa, de la province de Ruyigi, à l’Est du pays. En tant qu’ancien réfugié en Tanzanie, il a compati dernièrement avec la situation des réfugiés ukrainiens qui fuient l’invasion de l’Ukraine par la Russie, à partir du 24 février 2022.

En guise de réaction, ce paysan, qui avoue ne pas disposer de beaucoup de moyens pour aider ces réfugiés, a octroyé 100 kg de graines de maïs pour venir en aide aux réfugiés de ce pays. Il avait par la même occasion demandé au Hcr de se rendre à Ruyigi pour récupérer son don, un geste qui a été apprécié au niveau mondial.

La sempaine passée, en date du 7 avril derrnier, Adrien Nimpagaritse a reçu un appel téléphonique qui l’invite à accorder une interview aux jouralistes de la radio anglaise BBC, en déplacement dans sa commune. Sceptique, il a demandé dans un premier temps à un ami de vérifier les informations qu’il venait d’avoir. Celui-ci s’est rendu compte que ceux qui l’ont appelé sont à bord d’une camionnette double cabine à vitres téntées.

Il a tiré la conclusion qu’il s’agirait plutôt des agents du service national des renseignements qui auraient l’intention de l’enlever, d’où il est entré en clandestinité. Lui et ses proches demandent aux autorités politiques locales de le protéger. Selon des informations en provenance de cette région, même la gouverneure de cette province, Emérencienne Tabu, a été saisie sur ce cas. J.M.

Burundi – Energie - Opinion

Quel est le phénomène « carburant » dans ce pays ? S’interroge une opinion

Bujumbura, le 12 avril 2022 (Net Press) . Le carburant,… toujours le carburant,… que ce soit le matin, midi, le soir ou la nuit…., le carburant. Une certaine opinion se pose la question de savoir pourquoi le carburant reste un casse-tête alors que par ici et par là, les stations servent du carburant mais les files des automobiles ne fléchissent pas pour autant.

Pour elle, il y en a qui invoquent l’invasion russe en Ukraine, mais elle trouve que cela est un alibi car bien avant le 24 février dernier, date du début de l’invasion russe, le carburant faisait défaut dans pas mal de provinces dans notre pays. Cette opinion persiste et signe que cette pénurie relève purement et simplement de la spéculation.

Il y a tout d’abord ces bidons qui font des navettes d’une station à une autre et qui sont servis alors qu’avant, l’on exigeait la présence du véhicule à la station. Ceci fait que monsieur tout le monde, y compris les enfants de la rue, ont chacun un bidon à essence et se présente à la station pour se faire servir, ce qui pourrait alimenter le marché noir de plus en plus prospère ces derniers temps

Pour une autre opinion, les propriétaires des stations attendent que le prix soit revu à la hausse pour qu’ils libèrent ce produit. Après tout, ne l’a-t-il pas annoncé à demi-mot le ministre ayant l’intérieur dans ses atributions ? Pour une autre opinion enfin, l’explication classique de manque de devises et de monopole est mise en avant. Dans tout cela, il y a un silence des autorités habilitées.

Il ne faudrait pas perdre de vue que lorsque le carburant arrive dans des stations, les propriétaires se servent d’abord avant de penser aux autres, ce qui est une réaction normale car en période de crise, l’on applique le dicton français qui dit que « la charté bien ordonnée commence par soi-même ». J.M. 

Burundi – Russie – Ukraine - Politique

Les pays de l’Otan ont entouré la Russie malgré les promesses du passé et la Russie a dû se défendre

Bujumbura, le 12 avril 2022 (Net Press) . Ce sont des propos de l’ambassadeur de la Russie du Burundi, Valery MIKHAYLOV, au moment où il répondait aux questions des journalistes sur la guerre qui prévaut en Russie avec l’Ukraine. Il a fait savoir que ce n’est pas une décision facile mais que la Russie devait réguler la haine qu’elle a avec le pays voisin. Il a expliqué que l’opération que son pays mène est destinée à la démilitarisation et la dénazification de ce pays.

Il a ajouté qu’un autre objectif est d’obtenir des garanties de non-adhésion de l’Ukraine à l’organisation du traité de l’Atlantique Nord, Otan, et de non déploiement des infrastructures militaires de l’alliance aussi bien que garantir des droits de la population russophone. Un autre but est d’assurer la reconnaissance par Kiev de l’indépendance des régions orientales Ukrainiennes et du statut de la péninsule de la Crimée, qui est devenue une partie de la Russie.

A la question de savoir si le renvoi des diplomates dans les pays occidentaux n’auront pas des retombées négatives dans la diplomatie russe, l’ambassadeur a expliqué que les relations entre pays doivent être basées sur le respect mutuel. Il a renchéri que ces relations ont pour mission de coopération bilatérale et si ces pays renvoient ce personnel, ils ne sont pas en train de promouvoir cette coopération bilatérale.

A la question des sanctions qui ont comme conséquence la carence de certains produits dans plusieurs pays comme le gaz, le pétrole et autres, Valery MIKHAYLOV répond que ce n’est pas la Russie qui a imposé la première les sanctions, mais que plutôt qu’on a imposé plusieurs sanctions contre elle mais que même les pays qui ont imposé les sanctions sont en train de subir conséquences.

On signalera que sur le continent européen, il y a des inquiétudes liées aux résultats des élections du premier tour en France ce 10 avril où, le président sortant, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sont arrivés en tête avec des scores très serrés. Or, l’opinion, aussi bien en France qu’en Europe, trouve que Marine Le Pen est très proche de Vladimir Poutine, qui mène une guerre contre toute l’Europe et l’Amérique du Nord, bref, contre les pays membres de l’Otan.

L’on se souviendra que le président russe est soupçonné d’être spécialiste dans l’ingérence des élections des pays qui l’intéressent. Il est accusé d’avoir facilité en novembre 2016 l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis contre Hilary Clinton, qui partait pourtant favorite. La même inquiétude est que Poutine pourrait s’inviter dans le deuxième tour en France pour propulser Marine Le Pen.

Rappelons enfin que c’est la deuxième fois que les deux personnalités se rencontrent au deuxième tour. En 2017, Emmanuel Macron avait battu sa rivale sans difficultés, mais actuellement, il semblerait qu’il y ait plus de mécontents au régime de Macron, ce qui pourrait pousser le gros des Français à voter pour un changement en faveur de Marine Le Pen.

Dans ces conditions, une autre chance qu’aurait le président sortant est que les Français en général ne votent pas les femmes, une situation qui s’était déjà présentée en France en 2007, entre les candidats Nicolas Sarkozy et Ségolène Royale. N.B.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION