Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique 27 juillet 2022
|Un nouveau look au sein du conseil d’administration de l’office burundais des recettes !

Burundi - Rdc – Sécurité 26 juillet 2022
|Vers l’envoi des troupes burundaises dans la mission de maintien de la paix en R D C

Burundi - Sécurité 25 juillet 2022
|Le centre commercial « le Parisien » prend légèrement feu

Burundi - Sécurité Routière23 juillet 2022
|Bujumbura : Un véhicule et une moto prennent feu simultanément en commune de Nyabiraba

Burundi – Sécurité22 juillet 2022
|Des chiens déterrent un corps sans vie à Kirundo

Burundi -Tanzanie – Politique 21 juillet 2022
|Le président de la République attendu en Tanzanie !

Burundi - Sécurité 20 juillet 2022
|Quatre corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 juillet 2022
|Mohamed Féruzi tué dans les iles de Mayotte !

Burundi – Sécurité18 juillet 2022
|Un septuagénaire tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 16 juillet 2022
|Une jeune fille tuée en province de Bururi !

Burundi – Sécurité - Société15 juillet 2022
|Bubanza : Est-ce la famine qui dicte un comportement pareil ?

Burundi – Sécurité Routière 14 juillet 2022
|Des éléments de la police de roulage visés par des accidents suspects

Burundi - Sécurité 13 juillet 2022
|Un corps sans vie non identifié découvert en province de Makamba

Burundi - Sécurité 12 juillet 2022
|Une personne se donne la mort en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2022
|Makamba : Deux personnes blessées par un militaire en commune de Vugizo

Burundi – Sécurité Routière9 juillet 2022
|Une personne tuée dans un accident de roulage en commune de Busoni

Burundi - Sécurité 8 juillet 2022
|Un corps sans vie d’un enfant découvert en province de Kirundo !

Burundi - Sécurité 7 juillet 2022
|Deux corps sans vie découverts en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 6 juillet 2022
|La police lève la voile sur un corps sans vie découvert tout près de la paroisse Saint Jean Baptiste !

Burundi – Sécurité5 juillet 2022
|Un jeune chauffeur de véhicule de transport en commun fauché par des inconnus

Burundi – Sécurité 4 juillet 2022
|Bujumbura : Un corps sans vie découvert au boulevard Mwezi Gisabo !

Burundi – Politique2 juillet 2022
|Le chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial de la Belgique

Burundi – Sécurité1er juillet 2022
|La criminalité augmente d’un cran dans la capitale économique Bujumbura

Burundi – Sécurité30 juin 2022
|Une jeune fille non identifiée fauchée par des inconnus dans Muhuta

Burundi – Sécurité29 juin 2022
|Une population de Cibitoke sur une montagne pour attendre Jésus Christ !

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

8 juin 2022

Makamba, le 8 juin 2022 (Net Press). Dans ses publications du lundi dernier, le 6 juin, la rédaction avait livré une information relative à une agression d’un primate à l’encontre d’une jeune femme qui a abouti à l’irréparable, la mort d’un nourrisson de la jeune femme. Nous apprenons que presqu’au moment endroit, sur la colline Nyamirinzi, en commune de Vugizo, en province Makamba, au Sud du pays, une deuxième femme a été blessée vers midi de ce mardi 7 juin suite à une agression d’un chimpanzé.

Tout a commencé vers midi de ce mardi lorsque la femme nommée Ndayishimiye venait de la récolte des maniocs, seule et sans compagnon et subitement, un chimpanzé est sorti de la petite forêt de Nyamirinzi et a sérieusement tabassé la jeune femme qui a été grièvement blessée. La victime a été transportée manu militari au centre de santé de Muyange, dans cette même commune, pour recevoir les premiers soins.

L’administrateur de la commune de Vugizo, Diomède Dusengimana, parle d’une deuxième agression des primates de cette localité qui prend une allure inquiétante surtout à l’endroit des femmes. Il demande à l’administration provinciale de la protection de l’environnement de veiller à ces primates pour la sauvegarde de la paix et la tranquillité de cette localité.

De son côté, le directeur de l’office burundais de protection de l’environnement en province de Makamba, Joseph Niyongabo, dresse un bilan sombre des attaques des primates à l’endroit de la population et qui ciblent particulièrement les femmes, d’autant plus qu’il était connu que les primates cohabitent avec les humains. Il demande à la population de cette localité de ne pas partir en solo et de ne pas afficher un sentiment de peur-panique une fois qu’on rencontre avec ces primates. N.R.

Burundi – Politique

Le Burundi commémore la journée nationale du patriotisme

Gitega, le 8 juin 2022 (Net Press) . Comme la rédaction l’avait annoncé hier, c’est aujourd’hui que le pays commémore au niveau national, la journée du patriotisme. Les cérémonies se sont déroulées dans la ville de Gitega, la capitale politique du pays et étaient présidées par le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye.

L’on saura que cette date correspond à celle du décès de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza, qui a été désigné plus tard Guide Suprême du Patriotisme. Il faudrait également souligner que même le corps de l’ancien chef de l’Etat repose dans une sépulture elle aussi basée dans la province de Gitega. J.M. 

Burundi - Société

Deux enseignants en cavale pour viol !

Rumonge, le 8 juin 2022 (Net Press) . Deux enseignants sont en cavale après avoir engrossé après avoir engrossé leurs élèves en zone de Kizuka, de la commune et province de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

Les informations recueillies auprès du chef de zone de Kizuka ont été confirmées par le directeur de l’école. Ce dernier indique avoir déjà proposé des sanctions administratives à l’encontre de ces enseignants. La police de Rumonge indique qu’elle recherche activement ces fuyards.

Les familles de ces élèves engrossées demandent que ces enseignants soient révoqués de la fonction publique et qu’ils soient arrêtés pour répondre devant la justice de leurs actes d’avoir engrossé leurs élèves.

Il s’agit d’un enseignant du nom de Bethel Ntahondi du lycée communal de Nyamibu, en zone Kizuka et d’un enseignant vacataire de l’école fondamentale de Nyamibu.

Selon nos sources, dès que les soupçons ont commencé à circuler, ces deux enseignants, présumés auteurs de viol sur deux jeunes filles, ont disparu et n’ont pas regagné le service.

Rappelons qu’un directeur de l’école fondamentale de Nyamibu 2 est lui aussi en cavale depuis plus de deux mois pour avoir engrossé une élève de son établissement. N.R.

Burundi – Education

Les enseignants du lycée technique Saint Luc en grève

Bujumbura, le 8 juin 2022 (Net Press). Nous apprenons que plus de 100 enseignants du lycée technique Saint Luc, situé dans la zone de Ngagara, de la commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, ont arrêté le travail depuis hier. Ils réclament trois mois de salaires à cette école privée.

Il semble que dans la journée d’hier, sept enseignants seulement se sont présentés à l’école parce qu’ils étaient de mèche avec la direction. Or, cette dernière n’entend pas payer ces enseignants car elle met d’ores et déjà en cause la formation reçue par les enseignants de cette école, ce qui a créé un tollé au sein de cet établissement.

Suite à cette « humiliation » de la direction, - les enseignants estiment que la direction a méprisé ceux qui ont formé les enseignants, les autorités qui ont certifié leurs diplômes, voire tout le pays entier -, affirment sans rire qu’ils retourneront à l’école après que la direction aura régularisé le paiement de toutes les arriérés de salaires. D.N.

Burundi - Tanzanie – Politique

Deux langages autour du rapatriement volontaire des réfugiés Burundais de Nyarugusu !

Kagera, le 8 juin 2022 (Net Press) . Le Burundi a délégué un envoyé spécial dans les camps de réfugiés en Tanzanie. Il s’agit du consul burundais dans la région de Kigoma, en la personne de Jérémie Kekenwa et l’envoyé du ministère tanzanien des affaires intérieures pour tenter de convaincre les réfugiés burundais de rentrer. Selon nos informations, Gitega semble flexible face aux doléances des refugiés au moment où le représentant de Dar Es salaam durcit le ton et parle d’un rapatriement forcé si rien n’est fait.

Jérémie Kekenwa, l’envoyé spécial du gouvernement burundais, se dit compatir face à la misère que vivent les réfugiés burundais vivant sur le sol tanzanien, d’autant plus que lui-même a été réfugié. Il clame haut et fort que c’est n’est pas un rapatriement forcé et promet un lendemain meilleur une fois arrivé au Burundi, de beaux projets rentables pour les femmes et les jeunes rapatriés les attendent.

Cependant, le directeur national en charge des refugiés en Tanzanie, Sudi Mwakibasi, n’y va pas par quatre chemins et a intimé l’ordre à ces réfugiés de rentrer car, selon lui, le Burundi a recouvré la paix et la tranquillité. Si rien n’est fait endéans une année, son pays envisage de prendre des mesures contraignantes. L’assistance en ration et ou en médicament pourra être coupée à titre d’exemple.

Cependant, des refugiés trouvent qu’il s’agit d’un retour forcé déguisé et préfèrent mourir au camp au lieu de retourner au Burundi car selon eux, « ceux qui regagnent le pays sont victimes d’intimidations par certains membres de la ligue des jeunes du parti aux affaires, Imbonerakure ». N.R.

Burundi – Belgique – Rdc – Politique

Le roi Philippe de Belgique dans les murs de Kinshasa

Kinshasa, le 8 juin 2022 (Net Press). Le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde, en compagnie de Alexander de Croo, premier ministre belge, ont atterri hier 7 juin vers 15 heures à l’aéroport de N’djili, dans la capitale de la République démocratique du Congo. Le couple royal a été accueilli par le président Félix Tshisekedi et son épouse Denise.

Selon ceux qui étaient sur place, les deux couples ainsi que le premier ministre belge étaient très heureux de ces retrouvailles reportées depuis deux ans. Malgré la satisfaction des dirigeants, les populations kinoises ne se sont pas déplacées en grand nombre pour accueillir leurs hôtes belges. Il y avait uniquement quelques milliers de personnes mobilisées par les partis de la coalition au pouvoir.

Aujourd’hui, il devait y avoir un tête-à-tête entre les deux leaders aujourd’hui même si la visite royale prendra toute une semaine au pays des forêts et des rivières. Il semble que le couple royal doit se rendre au Mémorial des anciens combattants, puis au Musée national où le roi doit remettre un objet d’art dérobé au Congo, un masque très rare.

Il est prévu également que les deux leaders s’expriment devant les élus de la Nation et Philippe de Belgique devrait prononcer un discours qui a trait au passé douloureux du Congo. Ceux qui sont proches de la Rd Congo estiment que cette visite rentre dans le cadre de réchauffer les relations entre les deux pays, mais également dans la préservation d’autres enjeux.

C’est notamment le réchauffement climatique, il faut éviter la destruction de la forêt, ce qui a un impact mondial. Il faut que la population congolaise ne soit plus aussi pauvre et il faut qu’elle consomme moins de charbon de bois. En outre, les minerais de la transition énergétique se trouvent au Congo et l’Occident n’a pas d’intérêt à dépendre d’un pays déstabilisé.

Les autorités belges apprécient le fait que Kinshasa est l’un des rares gouvernements africains qui ont dénoncé l’agression de l’Ukraine par la Russie. Elles trouvent donc légitime la requête de Kinshasa de voir l’intégrité de son territoire respectée par les pays voisins. La Belgique est disposée à jouer un rôle dans ce sens.

Rappelons enfin que la dernière visite du roi des Belges en République démocratique du Congo date d’une dizaine d’années, du temps du roi Albert. Ch.N.

Burundi – Ghana - Insolite

Ghana : Un enseignant enceinte 24 filles, la directrice et 4 enseignantes

Accra, le 8 juin 2022 (Net Press). Une histoire incroyable mais vraie ! Un enseignant aurait mis 24 filles enceintes dans son école. Les faits se sont déroulés au Ghana.

Les informations du site ghanéen ‘Ghananews’ révèlent que l’enseignant était en stage au lycée de la municipalité d’Asorkore Mampong dans la région d’Ashanti.

Selon la même source, l’enseignant fut un ancien élève de l’établissement. Il est revenu dans le but d’effectuer son stage d’enseignement pour son intégration dans une école publique de la région.

Au cours de son stage, ledit enseignant aurait fécondé la directrice de l’école et a également fait féconder quatre autres enseignantes. Outre la directrice et les enseignantes, il a également enceinté 24 élèves. L’enseignant est actuellement placé en garde à vue après qu’il ait été dénoncé par des membres curieux de la communauté. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION