Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité22 novembre 2022
|Le journaliste Jérémie Misago retrouvé par la police

Burundi – Sécurité21 novembre 2022
|Un journaliste porté disparu depuis 48 heures

Burundi – Sécurité19 novembre 2022
|Les auteurs du hold-up à la cathédrale de Ngozi arrêtés

Burundi – Sécurité18 novembre 2022
|La cathédrale de Ngozi victime d’un cambriolage

Burundi – Tunisie – Francophonie17 novembre 2022
|Le chef de l’Etat attendu à Djerba…

Burundi – Sécurité Routière16 novembre 2022
|Quand des policiers chargés de la sécurité des institutions se font la loi

Burundi – Justice15 novembre 2022
|Des justiciables se plaignent du dysfonctionnement de ce secteur dans notre pays

Burundi- Sécurité Routière14 novembre 2022
|Des précisions sur l’accident de la commune de Mugamba le weekend dernier

Burundi – Sécurité Routière12 novembre 2022
|Un camion se renverse dans la commune de Mugamba

Burundi – Sécurité Routière11 novembre 2022
|Accident mortel sur la route nationale n° 1

Burundi – Sécurité Routière 10 novembre 2022
|La police de roulage en conflit avec des particuliers qui s’occupent des parkings

Burundi – Environnement9 novembre 2022
|Le ciel se fâche encore une fois dans la commune de Matana

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Une personne tuée lors d’un accident de roulage !

10 septembre 2022

Bujumbura, le 10 septembre 2022 (Net Press) . Une personne a été tuée hier soir vers 19 h 45 minutes lors d’un accident de roulage survenu sur la route qui mène du nord de la ville de Bujumbura vers le centre-ville, tout près de l’hôtel Albatros, situé dans le quartier de Jabe, en zone de Bwiza, de la commune urbaine de Mukaza, suite à un excès de vitesse.

Selon des sources sur place, un véhicule roulait à tombeau ouvert et dans la foulée, un jeune homme s’apprêtait à traverser la route et subitement, il a été cogné par cet engin. Il est mort sur le champ. Nous apprenons que son corps sans vie a été transféré vers 20 h30 minutes à la morgue de l’hôpital Prince Régent Charles.

Dans la même rubrique sécuritaire, une personne a été blessée suite à un accident de roulage survenu dans la matinée de ce samedi, sur la colline de Gisuru, en commune de Giheta, dans la capitale politique Gitega, au Centre du pays.

Selon nos sources, cette personne blessée était un aide-chauffeur du camion de type Scania. Ce dernier a eu un problème de freinage et pour éviter les dégâts tant matériels et humains, le conducteur du camion l’a interposé sur les bords de la route. Son aide-chauffeur a été grièvement blessé. N.R.

Burundi – Politique

Torturé uniquement parce qu’il n’est pas du parti de l’Aigle

Makamba, le 10 septembre 2022 (Net Press) . Un militant du Cnl du nom de Léonce Sakubu serait torturé et maltraité par les services administratifs et policiers de la commune de Kayogoro, dans la province de Makamba, au Sud du pays. Il a fait partie des bandes armées pour livrer une guerre contre le régime tutsi de Bujumbura, aux côtés des membres du Palipehutu-Fnl.

Selon ses proches, il a été à plusieurs reprises emprisonné, si bien qu’il a été même locataire de la prison centrale de Mpimba, en mairie de Bujumbura. Les mêmes informateurs poursuivent qu’il a toujours été victime des montages des autorités à la base et des jeunes du parti de l’Aigle dans cette commune. Ils demandent qu’il soit traité comme les autres citoyens de ce pays.

Les membres du parti Cnl se plaignent souvent que leurs sympathisants sont souvent maltraités par les jeunes du parti au pouvoir un peu partout dans le pays. Ils en veulent pour preuve les affrontements entre les « Cnddfddistes » et les « Cnlois » dans la commune de Kiremba, de la province de Ngozi, au Nord du pays, où seuls les membres du Cnl ont été poursuivis par la justice et détenus au grand dam des membres du Cnl. D.N.

Burundi - Politique

Ngozi : Une femme impliquée dans l’arbitrage des conflits communautaires appréciée en commune de Ruhororo

Ngozi, le 10 septembre 2022 (Net Press) . Elle s’appelle Marthe Nahimana, cette ressortissante de la colline Cagura, en commune de Ruhororo, de la province de Ngozi, au Nord du pays. Elle est connue dans l’arbitrage des conflits communautaires entre les personnes déplacées en 1993, regroupées au camp des déplacés sis non loin du chef-lieu de la commune de Ruhororo.

Cette femme à la fleur de l’âge est réputée dans l’arbitrage des conflits communautaires entre les personnes déplacées de 1993 localisé aux sites des déplacés de la commune de Ruhororo. Elle est souvent appelée affectueusement « Mandela de la région ». Contactée par la rédaction, cette femme dit qu’elle était révoltée par les déchirures entre les personnes déplacées localisées en commune de Ruhororo et les personnes restées sur les collines, sur base des massacres de 1993.

Cette femme trouve que l’heure de la réconciliation a sonné, d’autant plus que selon elle, les Burundais constituent un seul peuple qui partage le même passé, parfois douloureux et que l’heure de la réconciliation a sonné pour accompagner le Burundi vers un changement qui chante.

Selon des témoignages recueillis de deux parties, nos interlocuteurs estiment que cette femme constitue « un Mandela de la commune » d’autant plus que les personnes déplacées localisées non loin de la commune de Ruhororo et celles qui sont restées sur les collines se regardaient en chiens de faïence, s’accusaient mutuellement d’être les commanditaires des tueries de 1993. Grâce à sa médiation déterminée entre les deux parties, la population de cette contrée administrative cohabite pacifiquement.

Cependant, d’autres témoignages qui vont plus loin dans leur raisonnement demandent sa décoration par le président de la République en date du 1er mai de chaque année car selon nos sources, elle constitue le pilier de la paix et de la prospérité de la région.

Pour rappel, cette activité rentre dans le cadre des reportages effectués par une équipe des journalistes dont faisait partie la rédaction de l’agence en ligne Net Press. Celui-ci avait été déployé au nord du pays dans l’optique de faire des reportages sur les plaidoiries et la communication pour la prise en compte du genre dans les projets et programmes de développement du PNUD. L’association burundaise des femmes journalistes (Afjo) a déployé ses professionnels des médias du 5 au 8 septembre pour collecter des évidences sur terrain relatives aux indicateurs de genre dans les dits projets et programmes. N.R.

Burundi - Education

« Le syndicat CONAPES dénonce un redéploiement déguisé », selon La Voix de l’Enseignant

Bujumbura, le 10 septembre 2022 (Net Press) . Les enseignants sont en perpétuel mouvement. Le cas présent fait peur aux enseignants suite à une correspondance du ministre ayant en charge l’éducation demandant la suppression des classes, écoles et sections n’atteignant pas un certain effectif (25 et 20 suivant le niveau).

L’affectation des élèves dans une autre école suppose la réaffectation des enseignants non pas à l’école d’accueil des élèves mais ailleurs. C’est purement et simplement un nouveau redéploiement, disent les enseignants. Des mesures intempestives non concertées entravent le fonctionnement des écoles car, il y a un pion central, l’enseignant. S’il n’est pas à l’aise, tout bascule. La remarque est d’un syndicaliste.

Notre confrère évoque également la journée internationale de l’alphabétisation. Le Burundi n’a plus de département en charge de l’alphabétisation Le 8 septembre de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de l’alphabétisation des adultes. Cette journée arrive deux ans après la décision du gouvernement burundais de supprimer le département de l’alphabétisation pour privilégier l’enseignement fondamental.

Pourtant, beaucoup de choses restent à faire dans ce domaine d’alphabétisation. D’après les statistiques de l’Institut des Statistiques et d’Etudes Economiques au Burundi (ISTEEBU), le taux moyen d’alphabétisme des adultes de 15 à 64 ans était de 62% en 2016. Les psychopédagogues et les experts en alphabétisation estiment qu’au lieu de supprimer le service qui s’occupe de ce domaine, le gouvernement devrait plutôt le valoriser pour que tous les citoyens puissent avoir accès à la formation, à l’information et au savoir suffisants leur permettant de s’auto développer. Ch.N.

Burundi – Usa – Sécurité - Anniversaire

Les Etats-Unis sur le point de se souvenir…

Washington, le 10 septembre 2022 (Net Press) . Demain le 11 septembre 2022, 21 ans se seront écoulés jour pour jour après l’attentat contre deux tours jumelles du World Trade Center, respectivement à 8h43 et 8h45, heure de New York, par des avions pris en otage par des terroristes. Quelques minutes plus tard, un autre avion a percuté le Pentagone, tout près de Washington D.C.

Juste après, il y a eu un autre avion, un quatrième, dont on dit qu’il voulait percuter la Maison Blanche, qui s’est écrasé en Pennsylvanie. Le tout nouveau président des Etats-Unis, George Walker Bush, locataire de la Maison Blanche depuis seulement le 20 janvier 2001 et dont une opinion américaine pensait qu’il était visé par l’attaque, n’était pas sur place, selon des informations qui ont été rapportées.

Les 19 kamikaze, après identification, étaient presque tous des Saoudiens et appartenaient au mouvement terroriste Al-Qaïda et étaient sous le commandement d’un certain Oussama Ben Laden, un Saoudien lui aussi. Il n’était pas inconnu des services de renseignements américains car en 1999, il a été placé sur la liste des dix criminels les plus recherchés suite aux attentats des ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie.

Le 11 septembre 2001 apparaît donc comme une date noire dans l’histoire récente des Etats-Unis car le pays a été attaqué au moment où il s’y attendait le moins. Egalement, le nombre de victimes, presque 3.000 morts, n’avait jamais été enregistré à la suite d’une attaque-surprise. Le pays de l’Oncle Sam, première puissance mondiale, a été blessé dans son amour propre.

Oussama Ben Laden saura se cacher si bien que malgré une offre intéressante mise en jeu par Washington pour celui qui découvrira où se trouve l’ennemi numéro des Américains, le président Bush n’a jamais réussi à identifier sa cachette. Certains disent qu’à un certain moment, l’ancien président américain a abandonné la recherche et la poursuite de cet homme.

Jusqu’en 2009, lors de la fin de son deuxième et dernier à la tête du pays, il a échoué dans cette mission qu’il s’était assignée. Il fut remplacé par le démocrate Barack Obama qui, en toute discrétion, a poursuivi la recherche d’Oussama Ben Laden. Son renseignement a pu savoir qu’il se trouve au Pakistan, plus précisément à Abbottābād.

Pendant 8 mois, il conduira lui-même les opérations de son armée spéciale à l’insu des Américains et du monde entier et le 2 mai 2011, soit près de 10 ans de fuite, Oussama Ben Laden a été tué et son cadavre jeté dans une mer d’Arabie pour effacer toute trace de cet homme, les Américains convaincus que le lieu d’inhumation pouvait être un lieu de pèlerinage des islamistes intégristes.

Le mandat de Barack Obama devait prendre fin en 2012 et selon plusieurs observateurs de la politique américaine, ce succès personnel du président a facilité sa réélection car les Américains, dans leurs slogans, disaient « Yes we can, yes you did ! » (Oui nous pouvons, oui vous avez fait, Ndlr), rappelant la satisfaction générale de l’opération de leur président. J.M. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !